STAGE

Initiation à l'écriture de scénario : La scène fondatrice

15juil.- 19juil.
PRIX
  • Prix : 350 €*
  • Paiement en 3 fois : 116 €
COURS
5 séances de 3h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi15 juil.18h30 - 21h30
  • Mardi16 juil.18h30 - 21h30
  • Mercredi17 juil.18h30 - 21h30
  • Jeudi18 juil.18h30 - 21h30
  • Vendredi19 juil.18h30 - 21h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

L’envie d’écrire le scénario d’un film peut survenir de diverses façons : une scène naît et se développe dans votre imagination au cours d’un voyage en bus; une phrase saisie dans la rue vous donne l’idée d’un personnage, d’un dialogue, d’un thème; une musique entendue au supermarché convie des émotions qui soudainement s’incarnent en bribes d’histoires; un paysage, un visage qui vous captivent et voilà que votre regard les transforme en un début d’histoire, un début de film.

Ces moments de vie nous mettent dans un état d’inspiration, de création. Mais cet état d’inspiration peut s’évaporer rapidement. Il doit servir d’impulsion, ensuite il faut convertir cette révélation, cette intuition, ce début de quelque chose en un récit et pour cela, on ne peut pas compter que sur l’inspiration, le travail doit prendre le relai. Le travail et la confrontation avec soi-même, autour de ces deux questions : qu’est-ce que je veux raconter et comment y parvenir ?

Il arrive que cette scène qui est née si spontanément et fortement dans votre imagination ne trouve pas de suite, elle semble tourner court, vous doutez, vous craignez de ne pouvoir construire quelque chose à partir d'elle… Vous abandonnez, faute de travail, de perspectives, de confiance en votre scène.


Je vous propose de partir d’une de ces scènes, celles qui vous viennent si aisément, sous l’effet d’une émotion, d’une certitude, qui vous euphorisent… Et ensuite, quand la difficulté de poursuivre vient, nous nous appliquerons à ce que cette scène engendre d’autres scènes selon des fils narratifs qui vous appartiennent, selon vos thématiques personnelles, en fonction de ce qui façonne votre imaginaire.

Ces scènes mises bout à bout selon vos logiques profondes deviendront un récit intime ou distancé, structuré ou déconstruit, contemplatif ou enlevé. À vous de lui donner un style, une vision, un souffle.


Il est important de dire qu’il n’est pas obligatoire de s’assujettir à la notion d’histoire avec ses règles de dramaturgie classique. Vous aurez le choix d’aller vers différents genres de narrations. Je serai à vos côtés pour vous aider à passer les différentes étapes de l’écriture, de la première scène écrite, appelons-la, « la scène fondatrice », à la scène finale.


8 participants minimum / 12 participants maximum

L’écrivain(e) :

Laurence Ferreira Barbosa

Après des études de cinéma à Paris VIII, Laurence Ferreira Barbosa réalise, grâce au GREC (Groupement de Recherche et d'Essais Cinématographiques), son premier court métrage Paris - Ficelle, primé à Belfort. Suivront deux autres courts tout aussi remarqués, Adèle Frelon est-elle là ?, Grand Prix à Clermont-Ferrand puis Sur les talus, nommé au César. 

En 1993, Laurence Ferreira Barbosa réalise son premier long métrage, Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel, portrait émouvant et drôle d'une jeune femme dépressive qui se retrouve en hôpital psychiatrique. La cinéaste est ensuite choisie par Arte pour tourner un des volets de la collection Tous les garçons et les filles de leur âge

Laurence Ferreira Barbosa a également co-écrit de nombreux long métrages : La Petite Sibérie, De toi à moi de Daniella Marxer, Une femme du monde de Renaud Cohen et Un jour mon prince viendra de Zouhair Chebbale, ainsi que le documentaire portugais Volta a terra de Joao Pedro Placido.

En 2017, elle revient à la réalisation avec le film Tous les rêves du monde, mettant en scène avec sensibilité la quête identitaire d’une jeune franco-portugaise.