STAGE

Écriture : la voie est libre !

06avr.- 07avr.
PRIX
  • Prix : 280 €*
  • Paiement en 2 fois : 140 €
COURS
4 séances de 3h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Samedi06 avr.09h30 - 12h30
  • Samedi06 avr.13h15 - 16h15
  • Dimanche07 avr.09h30 - 12h30
  • Dimanche07 avr.13h15 - 16h15
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

68 000 : c’est le nombre de nouveautés publiées en France l’année dernière. 

55 000 : le nombre d’auteurs, traducteurs et illustrateurs…

Des chiffres qui donnent le vertige et souvent qui découragent l’aspirant écrivain.

Comment parvenir à se démarquer ? À réinventer l’écriture quand tout a déjà été dit. Peut-on se débarrasser du poids des grands classiques ? Faire preuve d’originalité sans pour autant perdre son âme ?


Pour y répondre, j’ai imaginé cet atelier à la fois ludique, pratique et théorique.

Revenir sur quelques fondamentaux (temps du récit, point de vue, maitrise du dialogue, art de la description, construction d’un personnage) tout en s’exerçant grâce à de nombreux exercices.

L’objectif de cet atelier n’est pas d’apprendre une formule toute faite mais d’utiliser des techniques du récit et de la dramaturgie pour enrichir votre propre univers.

En somme, à trouver votre voix.

Car le style, comme le disait magnifiquement Colette « c'est écrire avec les mots de tout le monde... mais comme personne ! »


Pour ce stage, aucun pré-requis n’est demandé sauf... la curiosité ! 

Apprendre quel écrivain sommeille en nous (quelle forme, quel style, quelle langue nous correspond le mieux), tel est l'objectif de cet atelier.

Le stage s’adresse donc à toutes celles et ceux qui tournent autour de l’écriture sans jamais avoir osé franchir le pas. 

Les débutant(e)s sont les bienvenu(e)s !


7 participants minimum / 12 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Denis Michelis

Né en 1980 à Siegen en Allemagne, Denis Michelis arrive en France à l’âge de six ans. Après des études de lettres, d’anglais et de journalisme, il devient rédacteur pour des émissions culturelles sur ARTE puis France 5. Sa spécialité : les entretiens avec… des écrivains ! En 2013, il décide d’arrêter la télévision pour écrire et s’engager dans le métier de traducteur. Son premier roman La chance que tu as paraît chez Stock en 2014, s’ensuit Le bon fils (Notabilia, 2016 et Prix des Lycéens en Île-de-France 2018), finaliste du prix Médicis. Côté traductions, est notamment paru en août 2017 Les Pleureuses de Katie Kitamura (Stock) et, en février 2018, Peur de Dirk Kurbjuweit (Delcourt). Durant ces années de reconversion depuis le journalisme vers l’écriture, il a également suivi deux formations de scénariste. Son prochain livre, État d'Ivresse, paraîtra le 3 janvier 2019.