STAGE

Écrire sur soi, à travers un autre

04mar.- 08mar.
PRIX
  • Prix : 240 €*
  • Paiement en 2 fois : 120 €
COURS
5 séances de 2h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi04 mar.18h00 - 20h00
  • Mardi05 mar.18h00 - 20h00
  • Mercredi06 mar.18h00 - 20h00
  • Jeudi07 mar.18h00 - 20h00
  • Vendredi08 mar.18h00 - 20h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Biographie romancée ou roman biographique ? C’est la question principale que l’on m’a posée quand « Je suis Jeanne Hébuterne » a été publié en 2017. Mon roman s’inspirait de la vie de celle qui fut la muse et la dernière femme du peintre Amedeo Modigliani. Il intégrait des éléments historiques réels dans un récit de pure fiction. J’y inventais des dialogues et surtout les pensées et ressentis de cette jeune fille qui a vraiment existé il y a cent ans. Ce n’était donc ni une biographie romancée ni un roman biographique, mais une sorte d’ovni littéraire qu’on qualifie, depuis quelques années, d’exofiction… Soit une sorte d’autofiction à l’envers : l’écrivain sort de lui-même, bâtit le récit d’un autre pour en réalité parler de lui. Il en est ainsi de « Charlotte » de David Foenkinos, de « Limonov » d’Emmanuel Carrère ou de « Je vous écris dans le noir » de Jean-Luc Seigle, entre autres.

Au cours de cet atelier, je vous inviterai à investir un personnage ayant réellement existé, à imaginer ses pensées, à réinventer ses actions, à vous couler dans sa vie pour nous dire quelque chose de vous-même. De contraintes narratives en jeux littéraires ambitieux, je vous propose une semaine intense d'écriture au cours de laquelle vous vous laisserez bousculer par un autre que vous même.   


8 participants minimum / 12 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Olivia Elkaim

Olivia Elkaim a publié plusieurs nouvelles, deux pièces de théâtre et cinq romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008, prix Montalembert), Les Oiseaux noirs de Massada (Grasset, 2011), Un convoi pour Juan-les-Pins (Moteur, 2011), Nous étions une histoire (Stock, 2014) et Je suis Jeanne Hébuterne (Stock, 2017).

Passionnée par la psychanalyse, elle a dirigé l’ouvrage collectif « Sur le divan » (Stilus, 2017) qui proposait de mettre en lumière les échos entre fictions romanesque et psychanalytique.

Elle est aussi journaliste au magazine La Vie.