STAGE

Créer un monde imaginaire : techniques avancées

04sept.- 05sept.
PRIX
  • Prix : 360 €
  • Paiement en 2 fois : 180 €
COURS
Cet atelier peut-être suivi chez Les Mots (4 rue Dante à Paris) et/ou en visioconférence
Participants max : 10
PROGRAMME
  • Samedi04 sept.09h30 - 12h30
  • Samedi04 sept.13h30 - 16h30
  • Dimanche05 sept.09h30 - 12h30
  • Dimanche05 sept.13h30 - 16h30

PRÉSENTATION

Qui ne connaît pas le célèbre « Luke, je suis ton père », le pouvoir terrifiant de l’Œil de Sauron ou encore que Winter is coming ? Des succès planétaires de « Star Wars » au Seigneur des Anneaux, de « Game of Thrones » à Harry Potter, l’imaginaire forme la première culture mondiale, transcendant les générations et les nationalités. 

Parler des « littératures de l’imaginaire » est en réalité un raccourci pour désigner les littératures des mondes imaginaires. Ces réalités fictionnelles peuvent être proches de la nôtre dans le cadre du fantastique ou de la fantasy urbaine, ou bien totalement disjointes comme dans le cas de la Terre du Milieu ou de Westeros. Ce qui régit ce monde, qu’il s’agisse de l’horreur indicible des Grands Anciens de Lovecraft, des systèmes magiques extrêmement poussés et complexes de Brandon Sanderson ou de la science du voyage spatial et des relations entre espèces extraterrestres dans « Star Trek », constitue ce que l’on peut appeler « l’hypothèse de monde » imaginaire. 

Or la construction d’un monde imaginaire est une entreprise créative à part entière, mais pour laquelle l’auteur ou autrice doit ménager un équilibre délicat : proposer une réalité complexe, tangible et intéressante, sans pour autant ensevelir l’intérêt de son récit sous l’exposition. 

Cet atelier vise à explorer les difficultés spécifiques de cette approche à travers des exercices et techniques opérantes afin d’étoffer ses mondes imaginaires, d’y rechercher de nouvelles occasions narratives, et surtout de dynamiser ses histoires et d’esquiver les pièges les plus courants. 

Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté à l’atelier « Créer un monde imaginaire » pour suivre celui-ci, même s’il y forme une bonne introduction. Il est en revanche indispensable : 

  • - de posséder une familiarité de base avec l’imaginaire et ses genres (science-fiction, fantasy, fantastique), que ce soit sous forme littéraire, cinématographique et/ou ludique ; 
  • d’arriver à l’atelier avec une proposition succincte d’hypothèse de monde imaginaire (une demie-page minimum définissant les grandes règles du fonctionnement de la réalité fictionnelle en question selon les intérêts de l’auteur ou autrice : réalité géographique, physique, magique, ou bien sociale, ou encore un peu de tout cela à la fois). Elle servira de base au travail du stage. 


Ce stage peut être suivi à l'école Les Mots (4 rue Dante à Paris) et/ou en visioconférence

Concrètement, chacune de nos salles d'atelier à l'école est dotée d'un système de visioconférence vous permettant de suivre, au choix, l'atelier dans notre école ou depuis le lieu qui vous convient le mieux (au bureau, chez vous, sur votre terrasse en vacances, ...). Nul besoin de décider de cela à l'avance, vous êtes libre de varier d'une séance à l'autre, selon votre agenda et vos envies... ou votre état de santé.

L'auteur(e) sera de son côté présent(e) à l'école, à moins d'un déplacement pour des raisons de promotion ou pour une question de santé.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • - Vous avez envie de sortie de votre zone de confort et aimez l'inattendu !
  • - Vous avez un projet d'écriture que vous souhaitez nourrir et étoffer.


Méthodologie :

  • - Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entrainer et découvrir ! 
  • - Cet atelier requiert d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 10 participants maximum

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.

L’écrivain(e) :

Lionel Davoust

Qualifié de « plume masculine la plus aboutie de l’imaginaire français » par Mythologica, Lionel Davoust renouvelle sans cesse les traitements et les genres. Originellement biologiste marin spécialiste des cétacés, il se consacre pleinement à la littérature au tournant des années 2000. Il joue avec les codes à la jonction entre thriller, fantasy et surréalisme et obtient le prix Imaginales en 2009 avec L’Île close, texte traduit aux États-Unis. Avec une trentaine de nouvelles, sept livres publiés et quantité de nominations à des prix, il développe principalement deux univers : La Voie de la Main Gauche (la trilogie du Mystère Léviathan), thriller initiatique sombre qui lui a valu les honneurs de la grande presse nationale et de la télévision, et Évanégyre (La Volonté du Dragon, La Route de la Conquête, prix Éxégète 2015), fresque épique où la magie est domptée par la technologie. Il travaille actuellement sur une série de fantasy post-apocalyptique intitulée « Les Dieux sauvages » où une magie incontrôlable ravage le monde, et où une jeune femme devra lutter contre les préjugés de sa société pour parvenir à repousser les ténèbres. Le premier tome, La Messagère du Ciel, a reçu le prix Elbakin.net en 2017, l’une des récompenses les plus remarquées du genre. Également volontaire écologique et musicien électronique sous le nom Wildphinn, Lionel Davoust communique beaucoup avec sa communauté de lecteurs à travers les réseaux sociaux et son blog très suivi.

Crédit photo : © Elyra C. 

Écoutez-le se livrer sur son rapport à l'écriture dans notre podcast Assez parlé.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus