STAGE

À l'école ou en visio : Avancer sur la voie poétique des haïkus

13mar.- 29avr.
PRIX
  • Prix : 380 €
  • Paiement en 3 fois : 127 €
COURS
Les séances du 13 et 14 mars ont lieu à l'école ou en visioconférence; les séances restantes auront lieu en visioconférence uniquement
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Samedi13 mar.09h30 - 13h30
  • Dimanche14 mar.09h30 - 13h30
  • Jeudi18 mar.19h00 - 20h30
  • Jeudi01 avr.19h00 - 20h30
  • Jeudi15 avr.19h00 - 20h30
  • Jeudi29 avr.19h00 - 20h30

PRÉSENTATION

Savoir saisir l’essentiel, les « moments d’élite » du quotidien comme disait Roland Barthes, en restant relié à la beauté du vivant, des saisons et des états d’âme qu’elles suscitent… Telle est la voie qui s’ouvre avec l’écriture ciselée du haïku.

Ce plus petit poème codifié au monde (17 syllabes maximum) qui travaille sur la simplicité et les images, est aussi une voie de partage inégalable en atelier, les haïkus des uns s’enrichissant du regard des autres à travers des exercices ludiques et inspirants…

À travers cet art poétique, on apprend à écrire simple et fort, à transformer sa « vie ordinaire » en voie de conscience poétique, et garder les moments les plus précieux dans ses mini-poèmes… Tel est « l’effet haïku ».


Les premières 8 heures d’initiation permettent de connaître les codes d’écriture du haïku, sa philosophie  ses origines, les classiques du genre mais aussi les évolutions contemporaines, puis leur mise en application à travers quelques exercices pédagogiques. L’élève « haijin » en repart avec l’essentiel pour pouvoir écrire ses propres poèmes.

Les 4 séances complémentaires permettent un suivi pratique : tous les quinze jours, à raison de une heure et demie par séance, chacun partage sa production de haïkus avec le groupe dans un esprit de bienveillance et de non-jugement si propre à cette poésie modeste et profonde (tensaku). Ainsi, tous améliorent leur écriture. 


Les séances du samedi 13 et dimanche 14 mars peuvent être suivies au choix à l'école Les Mots (4 rue Dante à Paris) ou en visioconférence.

Concrètement, chacune de nos salles d'atelier à l'école est dotée d'un système de visioconférence vous permettant de suivre, au choix, l'atelier dans notre école ou depuis le lieu qui vous convient le mieux (au bureau, chez vous, sur votre terrasse en vacances, ...). Nul besoin de décider de cela à l'avance, vous êtes libre de varier d'une séance à l'autre, selon votre agenda et vos envies... ou votre état de santé.

L'auteur(e) sera de son côté présent(e) à l'école, à moins d'un déplacement pour des raisons de promotion ou pour une question de santé.

Les séances des jeudis 18 mars, 1 avril, 15 avril et 29 avril auront lieu uniquement en visioconférence.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • - Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et avez envie de libérer une part poétique en vous ! 
  • - Vous aimez discuter et échanger librement, mais vous êtes prêts à vous initier à un genre littéraire au départ très codifié.  


Méthodologie :

  • - Cet atelier propose de produire de la poésie brève sur plusieurs séances.
  • - Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 12 participants maximum

*Le stage est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.   

L’écrivain(e) :

Pascale Senk

Pascale Senk est auteure, haïkiste et éditrice.

Passionnée de haïkus, elle a préfacé l'anthologie « L'Art du Haïku : pour une philosophie de l’instant » (Belfond, 2009) et publié « L’effet Haïku » (ed. Seuil, coll Vivre/Points, 2018) et « Mon année Haïku : un poème et sa méditation chaque jour pour être plus présent à la vie » (ed. Leduc.s, 2017). 

Elle produit aussi le premier podcast en français entièrement consacré à la poésie Haïku : « 17 syllabes, tout sur le Haïku » et a crée le programme de méditations « Haïkus » sur PetitBambou.

Cliquez ici pour accéder à sa page Facebook



« Le livre de Pascale Senk donne envie d’initier à tout âge à cette pratique spirituelle et poétique qui garde l’âme vivante » (Marie de Hennezel)   

« Le haïku est le poème méditatif par excellence » (Fabrice Midal)