3 secrets d'auteurs pour tenir son lecteur en haleine

Comment rédiger un récit haletant ? Comment bien organiser le rythme des péripéties ? Comment écrire un roman que ses lecteurs dévorent? Autant de questions qui vous sont sans doute familières ! 

Quiconque s’est un jour adonné à l’écriture, quel que soit le genre auquel il s’essaye, s’est retrouvé face à ce défi : garder l’intérêt de son lecteur. Car telle est la hantise de l’écrivain : voir son livre prendre la poussière pendant des mois, sur un coin de table de nuit, ou écrire un livre qui ne rencontre pas son public. Nous avons demandé à trois de nos auteurs de nous livrer quelques conseils, tirés de leurs expériences littéraires. 

Le conseil de Frédéric Ciriez : 

Pour Frédéric Ciriez, vous parviendrez à décupler l’intérêt de votre lecteur si vous « mettez en scène le désir des choses, tout le temps ». Autrement dit, travaillez avec précision les désirs qui animent vos personnages ; ils seront la clé d’un récit palpitant ! 

Mais cela ne suffit pas. Un autre élément est fondamental : il faut toujours garder le lecteur à l’esprit, c’est-à-dire veiller à « penser à sa compréhension des choses, aux surprises que vous pouvez lui apporter ». 

Toutefois, penser au lecteur ne signifie pas qu'il faille lui donner la primauté. Il faut toujours « écrire ce que l'on veut : se plier à des injonctions extérieures à soi pour séduire le lecteur, c'est risquer de produire l'effet inverse : proposer un texte sans saveur, une imitation. Bref, être au soi et penser au lecteur, lui donner sa chance et une part de liberté, comme à un personnage de roman. » 

Pour pousser la réflexion un peu plus loin avec Frédéric Ciriez, nous vous conseillons d’aller regarder ses ateliers en cliquant ici

Le conseil d’Emmanuelle  Friedmann : 

Emmanuelle Friedmann vous livre un conseil simple, qui vous permettra d’instaurer une atmosphère propice au suspense : « Pour garder le lecteur en haleine, je termine chaque chapitre par un « cliffhanger » qui doit donner une envie irrépressible de commencer le chapitre suivant ! » 

Qu’est-ce qu’un « cliffhanger » ? Il s’agit tout simplement d’un coup de théâtre, d’un retournement de situation ! Surprendre votre lecteur, multiplier les péripéties est une indiscutable astuce qui vous permettra de tenir votre lecteur en haleine.

Retrouvez ici tous les ateliers d’Emmanuelle Friedmann ! 

Le conseil d’Agnès Michaux : 

Selon Agnès Michaux, c’est en appréciant ce que vous écrivez que l’attention du lecteur sera réveillée : 

« Pour être sûr de maintenir l’intérêt de ce lecteur dont je ne sais jamais qui il est, je ne me fie qu’à mon propre intérêt à écrire. Et le secret, alors, c’est l’amour ! Aimer ce que l’on fait, aimer les décors, les personnages, les sentiments. Un petit très gros secret, donc. Car on ne peut pas espérer provoquer chez l’autre ce qu’on ne ressent pas soi-même, n’est-ce pas ? » 

Agnès Michaux anime régulièrement des ateliers chez Les Mots. Si vous souhaitez les découvrir, rendez-vous ici. 

Vous connaissez à présent trois secrets d’auteurs qui vous permettront d’écrire un récit captivant. Trois secrets parmi une multitude d’auteurs que nos auteurs aiment vous livrer pendant leurs ateliers. Et si vous souhaitez approfondir le sujet tout de suite, nous vous conseillons le cours en ligne « Comment raconter une histoire » d’Arnaud Delalande. Suspense…



Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus