ATELIER À DISTANCE

Poésie : inventions, montages, bricolages (une caisse à outils)

05fév.- 12mar.
PRIX
  • Forfait 6 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 127 €
COURS
6 semaines, un exercice par semaine
Participants max : 20
PROGRAMME
    un exercice chaque vendredi du 5 février au 12 mars 2021
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Il existe un espace littéraire que l’on appelle, un peu par commodité, la poésie contemporaine. Poésie, sans doute (si l’on s’en tient au sens premier de « faire »), contemporaine, assurément, mais plus précisément constellation d’ateliers traversant les genres et travaillant sans filet à dire le monde, autrement, avec parfois plus d’acuité, plus de fantaisie, plus de force. Écritures inclassables qui, de Georges Perec à Nathalie Quintane, revitalisent et modifient la littérature.

La liste et l’accumulation, le collage et le ready made, la répétition et la boucle, le minimalisme ou l’élan épique, les écritures visuelles ou concrètes, le détournement ou la parodie, autant de « techniques » utilisées aujourd’hui sans révérence, mixées entre elles, rebricolées, détournées. Après un tour d’horizon de quelques-unes de ces techniques, notre atelier proposera à chacun de les expérimenter et, pourquoi pas, de les améliorer.


Un atelier à distance, comment ça marche ?

C’est simple : chaque vendredi, vous recevez dans votre boite email un exercice d’écriture proposé par Jean-Michel. L’exercice, portant sur la prose et la narration, est à faire chez soi. Il s’agit donc d’un atelier où l’on écrit quand on veut, dans le train, tard la nuit, tôt le matin… mais en solitaire.

Le vendredi suivant, vous envoyez votre texte et Jean-Michel vous fait un retour personnalisé sur les points forts et les points faibles du texte, en vous donnant des conseils pour la suite. L’idée étant bien sûr de progresser… 

Par ailleurs, vous avez la liberté de partager vos textes avec les autres participants de l'atelier, lire les leurs, et rejoindre ainsi la petite communauté des «élèves» de Jean-Michel.


Que dois-je encore avoir à l'esprit ?

Le jeudi 25 février à 18h (heure de Paris), Jean-Michel donne rendez-vous à mi-parcours à tous ses participants pour une rencontre, à distance, derrière l'écran. Ce sera l'occasion d'échanger autour des trois premières semaines écoulées et de répondre à vos questions. Vous recevrez toutes les infos pratiques suite à votre inscription.

Participer à un atelier à distance, c’est également intégrer la communauté Les Mots. Nous serons ravis de vous accueillir au 4 rue Dante, dans le 5ème arrondissement, si vous passez à Paris.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et avez envie de libérer une part poétique en vous ! 
  • Vous aimez discuter et échanger librement, mais vous êtes prêts à vous initier à un genre littéraire au départ très codifié.  


Méthodologie :

  • Cet atelier propose de produire de la poésie brève sur plusieurs séances.
  • Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 20 participants maximum

*Le stage est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.  

L’écrivain(e) :

Jean-michel Espitallier

Poète inclassable, Jean-Michel Espitallier est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont pour les derniers : Salle des machines, Flammarion, 2015 ; France romans, Argol, 2016 ; Tourner en rond : de l’art d’aborder les ronds-points, PUF, 2016 ; De la célébrité : théorie et pratique (nouvelle édition), Pocket, 2016. On lui doit trois livres, qui sont aujourd’hui des classiques, sur la poésie contemporaine : une anthologie, Pièces détachées (nouvelle édition, Pocket, 2011), un essai, Caisse à outils – un panorama de la poésie française aujourd’hui (nouvelle édition, Pocket, 2013), et un récit, La Première Année (éditions Inculte, 2018). Il travaille sur plusieurs projets multimédias notamment comme batteur. Il publie en janvier 2020 un nouveau livre inclassable aux Éditions Inculte : Cow-Boy.

« Sous ses dehors ludiques […] et sa drôlerie peu fréquente dans la sphère de la poésie, la subversion du propos est plus grave qu’il n’y paraît : les énumérations, les litanies, la logique d’expansion lexicale ou syntaxique poussée jusqu’à l’absurde, témoignent aussi d’une inquiétude plus secrète devant la multitude peut-être illusoire de l’univers […]. » Yves Di Manno, Isabelle Garron, Un nouveau monde : poésies en France 1960-2010, Flammarion, 2017.