ATELIER

Entre les langues

02fév.- 06avr.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 300 € *
  • Paiement en 3 fois : 100 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Jeudi02 fév.14h00 - 16h00
  • Jeudi09 fév.14h00 - 16h00
  • Jeudi16 fév.14h00 - 16h00
  • Jeudi23 fév.14h00 - 16h00
  • Jeudi02 mar.14h00 - 16h00
  • Jeudi09 mar.14h00 - 16h00
  • Jeudi16 mar.14h00 - 16h00
  • Jeudi23 mar.14h00 - 16h00
  • Jeudi30 mar.15h00 - 17h00
  • Jeudi06 avr.15h00 - 17h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

L’endroit d’où surgissent les récits : « Entre les langues ». Langue-mère de ceux qui, nés et grandis dans une langue, écrivent en français. Langue du pays perdu des immigrés et enfants d’immigrés. Langue des grands mères, comprise mais peu parlée. Langue des berceuses de mamans venues d’ailleurs. Et celles auxquelles on ne pense pas spontanément, ces langues du peuple qui ont du mal à se frayer un chemin vers l’académie, les langues interdites, aussi, langues coupables des faubourgs et des cités… Guetter les manières de dire et de taire, les politesses et les sournoiseries, les emphases et les injures, les constructions et les poésies… « Entre les langues » doit aussi être compris de manière allégorique - entre les langues de deux métiers ou de deux disciplines. Et surtout entre les cultures, entre les coutumes, entre les religions… Plus que jamais c’est là, dans ces interstices que bouillonne la vie. Cet espace est propice à la naissance des récits. Les ateliers proposés auront deux objectifs :

1) le recueil de connaissances négligées, expressions dans des langues, salutations, cuisine, injures, étoffes, bijoux, senteurs, chansons, petits récits, contes pour enfants…

2) la fabrication de récits à partir de ces matériaux. Les plus grands parmi les écrivains ont puisé à cette source. Nabokov, par exemple, qui se définissait ainsi: "Je suis un écrivain américain, né en Russie et formé en Angleterre où j’ai étudié la littérature française avant de passer quinze ans en Allemagne."

L’écrivain-enseignant :

Tobie Nathan

Formé par Georges Devereux, dont il a préfacé Ethnopsychiatrie des Indiens Mohaves (1961, rééd. Les Empêcheurs de penser en rond, 1996), il a créé la première consultation d’ethnopsychiatrie en France, en 1979, à l’hôpital Avicenne de Bobigny, et fondé en 1993 le Centre Georges-Devereux, qui accueille à Paris des patients migrants. Il a obtenu le prix Femina essai 2012 pour Ethno-Roman (Grasset, 2012) et a fait paraître de nombreux ouvrages. Des essais : La Nouvelle interprétation des rêves (Odile Jacob, 2016), Filtre d’amour (Odile Jacob, 2015), L’Étranger (Autrement, 2014). Des romans : Les Nuits de patience (Payot, 2015), Ce pays qui te ressemble (Stock, 2015).