ATELIER

Écrire des blagues qui feront rire d'autres personnes que vos proches

26sept.- 12déc.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 345 € *
  • Paiement en 3 fois : 115 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Mardi26 sept.13h00 - 15h00
  • Mardi03 oct.13h00 - 15h00
  • Mardi10 oct.13h00 - 15h00
  • Mardi17 oct.13h00 - 15h00
  • Mardi07 nov.12h00 - 14h00
  • Mardi14 nov.12h00 - 14h00
  • Mardi21 nov.12h00 - 14h00
  • Mardi28 nov.12h00 - 14h00
  • Mardi05 déc.12h00 - 14h00
  • Mardi12 déc.12h00 - 14h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Faire de l’humour, c’est dur. Faire de l’humour drôle, c’est encore plus dur. Anne Roumanoff n’y est pas arrivée en 30 ans de carrière alors comment pourriez-vous y arriver en seulement 10 ateliers ? La réponse est simple et elle tient en 2 mots : tra-vail.

A travers l’exercice de la satire, nous aborderons les grands principes de la comédie (exagération, image, parodie, effet de surprise, payer d’autres auteurs précaires, etc…) et nous verrons comment quantité et qualité sont étroitement liées dans le processus d’écriture comique.

Certains disent qu’être drôle, cela ne s’apprend pas. A les entendre, on est drôle ou on ne l’est pas. Et bien ce sont ces mêmes personnes qui ont prédit la victoire d’Alain Juppé aux dernières élections présidentielles. Peut-on vraiment leur faire confiance ? Le doute est permis…

Rendez-vous donc en septembre pour découvrir un genre qui fait office d’art à part entière.

8 participants minimum / 15 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Pablo Mira

Selon ses propres mots Pablo Mira est « très beau ». En parallèle de son activité de beauté, il a co-fondé en 2012 le site satirique LeGorafi.fr où il a écrit près de 600 articles parodiques (« pas les meilleurs » selon le reste de la Rédaction). Il a également produit, écrit et réalisé des sketchs pour Canal plus en 2015. En 2016, il devient chroniqueur sur France Inter dans l’émission « Si tu écoutes, j’annule tout » dans laquelle il interprète un éditorialiste particulièrement stupide. Depuis, ce dernier fait des blagues là où l’argent l’appelle. C’est un passionné de plongée et de polenta aux cèpes.