ATELIER À DISTANCE

Atelier confinement : Lire, écrire... s'évader grâce à la littérature !

23mar.- 20avr.
PRIX
  • Forfait 4 séances : 280 €
  • Paiement en 2 fois : 140 €
COURS
4 séances de 2h30
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi23 mar.17h30 - 20h00
  • Lundi06 avr.17h30 - 20h00
  • Lundi13 avr.17h30 - 20h00
  • Lundi20 avr.17h30 - 20h00

PRÉSENTATION

Sade, Auguste Blanqui, Paul Verlaine, Oscar Wilde, Marcel Proust, Louis-Ferdinand Céline, Jean Genet, Don DeLillo... Longue est la liste des écrivains ayant écrit de grandes œuvres dans ou sur une situation d'enfermement, volontaire ou involontaire. 

Cet atelier propose de partir à chaque fois du court texte d'un écrivain classique ou contemporain ayant éprouvé à sa manière "l'assignation à résidence" pour s'évader littérairement par le biais de la fiction : un texte, donc, puis deux consignes d'écriture au choix, avant d'entendre et de discuter les productions de chacun.

Le principe est donc non pas d'écrire sur notre actuelle situation de confinement... mais de travailler son style, sa langue et son imaginaire à partir d'exemples concrets. 

Les conseils de lectures (les miens, les vôtres) pourront également être discutés en mode "club" de séance en séance. 


Concrètement, comment ça marche ?

Chaque séance comporte, une fois communiqués par mail le texte et l'axe de travail du jour, une heure d'écriture pleine, depuis chez vous, devant l'écran, stylo à la main ou clavier sous les doigts. Lors de la deuxième heure, les participants lisent leur production en visioconférence et en discutent avec le groupe, en toute liberté et en toute convivialité, afin de progresser et de trouver son propre registre, sa propre voix...

Cet atelier suppose d'avoir un ordinateur équipé d'une caméra webcam et d'un micro. C'est en général le cas sur tous les ordinateurs ! Pour vous en assurer, vous pouvez faire un essai sur ce lien.


7 participants minimum* / 12 participants maximum

*Le stage est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.

L’écrivain(e) :

Frédéric Ciriez

Frédéric Ciriez est né en 1971.

Il publie son premier roman, Des Néons sous la mer, en 2008, aux éditions Verticales. Suivent, toujours chez le même éditeur, Mélo en 2013 (prix franco-allemand Franz Hessel 2014), Je suis capable de tout en 2016 et BettieBook en 2018.

Il est aussi l'auteur, avec le dessinateur Romain Lamy, d'un roman graphique sur Frantz Fanon (éditions La Découverte, 2020).

Son écriture puissante, expressive, parfois qualifiée de baroque, l'emmène vers des récits satiriques et dramatiques en prise sur le contemporain, où se déploie son goût pour la fantaisie, le fantasque, l'humour et le mélo, dans ses sources noires et parfois érotiques. 

Il publie également des critiques et des textes littéraires dans la presse, dans des revues ou dans des ouvrages collectifs. 

La deuxième partie de son roman Mélo, texte de référence sur les sapeurs congolais, a été adaptée au théâtre sous le titre Paris par le metteur en scène David Bobée.

Son nom est également associé à celui du réalisateur Antonin Peretjatko, avec lequel il a écrit le scénario du long-métrage La Loi de la Jungle (sorti en salles en juin 2016).

Outre les nombreux workshops et ateliers littéraires qu'il a animés en France et à l'étranger, outre également les nombreuses résidences où il a été invité, on peut citer son passage à l'université Paris-X où il a mené avec les étudiants du Master 2 Métiers du Livre un travail sur le thème de la critique littéraire envisagée comme une forme spécifique d'écriture créative.

Son actualité en 2021 s'appelle Récits B, un recueil de fictions salué par la critique, toujours publié aux éditions Verticales.

Écoutez-le se livrer sur son rapport à l'écriture dans notre podcast Assez Parlé.


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus