Les Mots à voix haute : nos coups de coeur lecture #4

Les Mots à voix haute, nos coups de coeur lecture 

juin 2022

➻ Retrouvez la vidéo de nos lectures à voix haute sur YouTube


Nos derniers coups de coeur de lecture :

La lecture d’Élise : Celle que vous croyez de Camille Laurens, éditions Gallimard. “En un vertigineux jeu de miroirs entre réel et virtuel, Camille Laurens raconte les dangereuses liaisons d’une femme qui ne veut pas renoncer au désir.”

Retrouvez Camille Laurens le 8 juillet pour un atelier d’écriture.


La lecture de Charlotte : Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, éditions Points. Durant les années 1974-1975 et 1975-1976, Roland Barthes a tenu son séminaire à l’École pratique des hautes études sur le thème du discours amoureux. De là sont nés ses célèbres Fragments d’un discours amoureux.

Plongez dans la réécriture des fragments d’un discours amoureux avec l’autrice Julie Estève à partir du 21 juillet.


La lecture d’Albane : Les sorcières de la République de Chloé Delaume, éditions du Seuil. Dans ce roman à l’imagination virevoltante, Chloé Delaume dit l’avenir. Son humour est féroce. Il faut se laisser emporter.

Vivez une journée d’écriture avec Chloé Delaume le 22 juillet, puis à partir du 29 septembre pour un atelier sur le thème des écritures poétiques et expérimentales. 


La lecture de Mathilde : Douleur exquise de Sophie Calle, éditions Actes Sud.

De retour en France, le 28 janvier 1985, l’autrice décide de raconter sa souffrance plutôt que son périple au Japon. En contrepartie, elle a demandé à ses interlocuteurs, amis ou rencontres de fortune : « Quand avez-vous le plus souffert ? ». 

Claudine Londre animera un atelier d’écriture où elle compte sur l’émotion forte que pourra créer chez vous le travail de femmes artistes telles que Tracey Emin, Orlan, Sophie Calle ou encore Yoko Ono pour déployer votre imaginaire.


Victor lit : Honoré et moi de Titiou Lecoq, éditions L’iconoclaste. Il y a bien plus que vous ne le pensez entre une jeune femme d’aujourd’hui, féministe, écrivaine, blogueuse, et Honoré de Balzac…

Passez une journée d’écriture avec Titiou Lecoq le 7 juillet.


Chloé lit : Une adolescente de Lolita Pille, éditions Stock. Pour sa première autofiction, Lolita Pille se réapproprie la narration de sa propre histoire et signe un récit d’apprentissage au féminin bouleversant d’authenticité et de résilience.

Passez une journée d'écriture avec Lolita Pille le 11 juillet.


Eloïse lit : Il faut beaucoup aimer les hommes de Marie Darrieussecq, éditions P.O.L

Le roman se passe aussi dans les milieux du cinéma, et sur les lieux d’un tournage chaotique, peut-être parce qu’on demande à un homme noir de jouer un certain rôle : d’être noir. Et on demande à une femme de se comporter de telle ou telle façon : d’être une femme.

Passez une soirée d’écriture avec Marie Darrieussecq le 7 juillet.


➻ Retrouvez la vidéo de nos lectures à voix haute sur YouTube


On ne peut pas écrire sans lire. On apprend à écrire à travers l’exercice de la lecture, au fait de se confronter aux livres, aux mots, aux écrivains. Alors lisons encore et encore !

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus