Comment créer ses personnages ?

Comment naissent les personnages de roman ? Faut-il forcément de longues descriptions pour nous faire croire à leur existence ? Doivent-ils être aimables, utiles à l’intrigue, vraisemblables ? De quoi sont faits ceux qui nous accompagnent encore, des années après la lecture ? 


 « Quand j'écrivais l'empoisonnement d'Emma Bovary, j'avais si bien le goût d'arsenic dans la bouche, j'étais si bien empoisonné moi-même que je me suis donné deux indigestions ... très réelles, car j'ai vomi tout mon dîner »

raconte Flaubert, à qui on attribue souvent la citation : « Madame Bovary, c’est moi »

Gide, lui, met plus de distance :

« Le mauvais romancier construit ses personnages ; il les dirige et les fait parler. Le vrai romancier les écoute et les regarde agir. »


Fabriquer ses personnages

Sans personnages, pas d’histoire c’est aussi simple que ça ! Ils sont la clé de toute bonne intrigue, la seule et unique raison pour laquelle vous continuez à écrire et le lecteur de vous lire. Comment créer ces êtres de papier si « vrais » qu’à côté la vie vous paraîtra bien fade ? Des techniques il en existe beaucoup : certains vous diront d’établir des fiches personnages, d’autres parleront de conflits, de dilemmes, de faiblesses, d’autres encore de psychologie, de désirs conscients, inconscients. Sans compter l’intuition où le personnage naît de l’observation d’une personne réelle, quitte à lui dérober quelques morceaux de vie… Toutes ces approches sont bonnes pour peu qu’elles vous aident dans votre processus d’écriture. 

L'autrice Agnès Michaux vous révèle ses techniques pour trouver votre propre approche dans son atelier en 10 séances "Faire naître un personnage".

Quant à l'auteur Denis Michelis, il vous propose un atelier en 6 séances par correspondance pour aborder à chaque fois une manière différente de créer son personnage.


Faire vivre ses personnages

L’autrice Emmanuelle Bayamack-Tam est passionnée par les personnages de roman et par les relations que les auteurs entretiennent avec eux. Autour de jeux d’écriture, vous pourrez enfin faire vivre les personnages qui sont en vous ou dont vous avez besoin pour raconter vos histoires. Grâce à cette masterclasse, explorez différentes manières d’aborder les personnages dans les romans, et surtout faites naître les vôtres.


S’inspirer de la vie réelle pour créer des personnages de fiction

Parfois l’inspiration vient tout simplement de notre vie. Prenez un moment pour répondre à cette question : 

Qui dans mon entourage ferait un bon personnage de roman ?

Les souvenirs sont des archives précieuses dans lesquelles vous pouvez piocher pour créer un personnage. Les histoires de famille regorgent d’anecdotes et de personnages hauts en couleur qui forment le terreau de romans passionnants. 


Dans ses souvenirs d'enfance et de jeunesse, Annie Ernaux a tiré de nombreux romans sur sa mère et son père. Pour écrire L’art de perdre, Alice Zeniter s’est plongée dans les vies de son grand-père et de son père pendant la guerre d’Algérie.

Votre naissance, le passé de vos parents voire de vos grands-parents, les maisons dans lesquelles vous avez grandi, vos frères et vos sœurs, vos familles de chair ou d’affection... Convoquez vos souvenirs et vos secrets de famille. Gérez le passé et le présent. Dosez les actions et les émotions, l’extériorité et l’intériorité, le monologue et le dialogue, le visible et l’invisible. Explorez votre légende personnelle. Réinventez-la. Jouez avec. 


Envie de vous plonger dans l’écriture de vos personnages avec comme trame narrative votre histoire familiale ? 

Trois options s’offrent à vous : 

Lancez-vous dans l’écriture de votre roman familial avec l’atelier en visio de Sandrine Roudeix. Vous pouvez aussi rejoindre l’atelier par correspondance du “Jeu des 6 familles” avec Hélène Frappat. Ou encore vous lancer dans l'écriture de votre premier roman "Le roman de ma jeunesse" avec Denis Gombert.


Commencez l’invention de vos personnages dès maintenant !

On le sait, les écrivains s’imprègnent de la vie autour d’eux. Ils s’emparent du moindre détail pour créer un monde, ils s'immiscent dans la tête de leurs proches et d'inconnus afin de donner chair aux personnages de fiction dont ils peuplent leurs textes. Et surtout, ils observent. C’est en observant, en observant tout, qu’ils développent cet art du portrait sans lequel le lecteur ne peut croire à leurs personnages.

Laissez place à votre imagination. 

Munissez-vous d’un carnet et baladez-vous dans la rue, au parc, au supermarché, installez-vous dans un café, et observez. Guettez les visages et les corps que vous croisez. Certains vous intrigueront et aimanteront votre regard. C’est le moment de prendre des notes : décrivez ces personnes et tentez d’imaginer leur vie, pour finir inévitablement par les inventer. Chaque fois, posez-vous les questions :  “Pourquoi mes yeux se sont tournés vers eux ? À quoi me renvoyaient-ils ? Quel fantasme ou désir ? Quel souvenir ou réminiscence intime ?”

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus