STAGE

Écrire à voix haute

17sept.- 20sept.
PRIX
  • Prix : 250 €*
  • Paiement en 2 fois : 125 €
COURS
4 séances de 3h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi17 sept.15h00 - 18h00
  • Mardi18 sept.15h00 - 18h00
  • Mercredi19 sept.15h00 - 18h00
  • Jeudi20 sept.15h00 - 18h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Les mots sont des murmures qui chantent. À chaque lecture, ils déploient leurs échos entre nos deux oreilles. Pourquoi ne pas les faire sortir de cet espace clos, les répercuter ailleurs, sur les murs, sur d’autres lèvres, les exprimer en sons qui claquent, en chuchotis qui percutent, en ritournelles qui caressent ? Ecrire pour être lu, oui, mais comment ? 

Dans cet atelier, on pensera son texte à voix haute, on écrira en écoutant. Nous explorerons la musicalité de la phrase ou le silence des mots, et tenterons de transformer l’écrit en oralité. Nous travaillerons la voix et la lecture, nous chercherons le rythme. Nous nous demanderons quelle forme donner au texte pour qu’il franchisse la barrière des lèvres. Nous compilerons nos voix, accorderons nos notes, expectorerons nos pensées pour incarner enfin les mots en-dehors du huis-clos de notre boite crânienne. 

Durant trois jours, au travers de séries d’exercices et en étudiant la diversité et les richesses de la poésie sonore et des performances de ses auteurs, nous construirons des textes faits pour être lus à voix haute. Nous réfléchirons aux différences que cela insuffle dans l’écriture. Le stage s’achèvera avec une quatrième séance consacrée au travail de la lecture, à l’expérimentation de la voix. Nous conclurons cette expérience par une soirée de restitution pour que chacun puisse partager et donner vie à ses écrits. 


8 participants minimum / 12 participants maximum


L’écrivain-enseignant :

Lucie Desaubliaux

Lucie Desaubliaux est née à Saint-Malo en 1989.

Après cinq ans d'études aux Beaux-Arts à Angoulême, elle s'installe à Nantes avec deux amis. Ils fondent ensemble un collectif d'artiste et poursuivent leur réflexion plastique.

En 2014, elle intègre le Master Lettres & Création Littéraire au Havre, qu'elle obtient en 2016. Tout en continuant à écrire, elle participe à des expositions, des festivals, elle publie dans des fanzines et des revues et a organisé, en binôme, des ateliers d'écriture en école primaire.

Elle vit maintenant à Rennes et travaille sur un nouveau projet littéraire.

La Nuit sera belle, son premier roman, est sorti en avril 2017.