Neige de mai, de Paul Renier

Un soir, Adrien rencontre Estelle, qui disparaît peu après. Il n’aura alors de cesse de la chercher, d’apprendre à l’aimer et de la retrouver. Comment dire la parole empêchée ? La stupeur devant le bonheur éblouissant ou l’effondrement ? Cette histoire raconte la fulgurance amoureuse, le bonheur des corps, la lutte avec l’autre, avec soi, dans l’amour et la maladie, les atermoiements, les doutes et les victoires, même infimes.

Paul Renier a poussé la porte des Mots tandis que l’école ouvrait encore tout juste ses portes. Il y a suivi deux ateliers, avec Camille de Peretti et Lionel Davoust avant de voler de ses propres ailes et publier son premier roman.