À propos

Tous les arts, sauf la littérature, ont leurs lieux et leurs modes de transmission. Vous voulez apprendre à dessiner, à peindre ? Il existe des ateliers d’artiste, des écoles de Beaux-Arts. À danser, à jouer d’un instrument de musique même très rare ? Il y a les conservatoires, les leçons particulières. Le théâtre, le cirque, les arts vivants ? Même chose ! Mais comment on apprend à écrire ? Tous les arts, par définition, reposent sur l’acquisition de techniques. On ne peut pas promettre à quelqu’un de devenir Rembrandt ou Picasso, mais si ceux-là n’avaient pas su préparer la toile, manier pigments et huiles, pinceaux et vernis, ils ne seraient jamais rien devenus. On ne peut pas vous promettre de devenir le prochain Arthur Rimbaud ou Jean-Paul Sartre, mais ce qui est sûr, c’est que l’un comme l’autre avaient une solide connaissance de la littérature et s’étaient exercés ! Oui, de nombreux aspects de l’écriture sont techniques : la construction de la phrase, la manière de raconter une histoire, l’invention des personnages, la composition des dialogues, tout cela se transmet. Nous ne pouvons pas vous promettre de devenir un écrivain publié. Mais ce qui est sûr, c’est que vous progresserez dans votre pratique de l’écriture. Et vous ferez rentrer une pratique artistique dans votre vie. Une vie sans art est si terne…

Qui sommes-nous ?

Team lesmots

Alexandre Lacroix

co-fondateur et président

Alexandre Lacroix est directeur de la rédaction de "Philosophie Magazine" depuis le lancement du journal, en 2006. Il est enseignant à Sciences-Po Paris depuis 1998 ; il y donne des cours d’écriture créative depuis 2003. Écrivain, Alexandre Lacroix a publié une quinzaine d’essais et romans. Parmi les essais : Se noyer dans l’alcool ? (PUF , 2001), Contribution à la théorie du baiser (Autrement, 2011) Comment vivre lorsqu’on ne croit en rien ? (Flammarion, 2014) Ce qui nous relie (Allary éditions, 2016). Parmi les romans : De la supériorité des femmes(Flammarion, 2008), Quand j’étais nietzschéen (Flammarion, 2009), L’Orfelin (Flammarion, 2010), Voyage au centre de Paris(Flammarion, 2013), L’Homme qui aimait trop travailler(Flammarion, 2015).

Elise Nebout

co-fondatrice et directrice

Elise Nebout a dirigé Numa Sprint – anciennement Le Camping – l’accélérateur de startups du NUMA, pendant trois ans. Jusqu’à l’été 2016, elle s’occupe de structurer le réseau de mentors de NUMA en France et à l’international, et pilote des projets d’open innovation avec des grands groupes du CAC 40. Avant cela, Élise a commencé sa vie professionnelle dans le journalisme, écrivant pour "Usbek & Rica" ou "Philosophie Magazine", et en participant à des projets de plateforme de web-tv et web-radio. Pour la petite histoire, Elise a été jadis étudiante à Sciences Po Lyon, où elle a suivi les ateliers d'écriture... d'Alexandre Lacroix !

Julie​ Haouzi

Operation & Community

Julie​ a travaillé dans le monde de l'économie sociale et solidaire avant de se passionner pour celui des startups. Depuis, elle a enchaîné expériences et découvertes, notamment au sein de NUMA avec les équipes d'open innovation puis via l'association Open Law.​ ​Elle est aujourd'hui celle qui répond aux demandes des participants et des écrivains, faisant vivre sa communauté et ce lieu magique... tout en dénichant des outils digitaux faisant des​ MOTS​ une entreprise toujours plus efficace !​

S​arah​ Vuibert

Responsable Opérationnelle

Sarah​ a toujours aimé qu'on lui raconte des histoires... écrites ou filmées ! Spectatrice chevronnée, elle a démarré sa vie professionnelle dans le milieu du cinéma - programmation, événementiel et gestion, les salles obscures l'ont occupée une dizaine d'années avant qu'elle ne se décide à assumer qu'elle aussi avait envie d'écrire... De fil en aiguille et de bouche à oreille, elle s'est retrouvée élève à l'école LES MOTS avant d'intégrer l'équipe en tant que responsable opérationnelle du lieu.