Nous suivre

L'art de l'apostrophe (roman, théâtre)

Du 19 oct. - 20 oct. 2019

De 11h00 à 14h00

À l'école ou en visio

Forfait 4 séances à 280 € (payable en 2 fois à 140 €)

12 participants au maximum*

Depuis quelques années je multiplie les allers et retours entre l’écriture de romans (L’homme qui brûle, Rivages) et de pièces de théâtre (Steve Jobs, Quartett), avec le sentiment qu’il y a beaucoup de porosités entre les deux genres. Un de ces points de passages : l’apostrophe. Évidente au théâtre, cette forme irrigue aussi de nombreux romans, tant cette forme reine et libre autorise tout.

La chute de Camus, La nuit juste avant les forêts de Koltès, ou plus près de nous, certaines nouvelles de Brefs entretiens avec des hommes hideux, de Wallace, reposent sur ce principe, avec des effets très différents : une sorte d’apostropheur parle à quelqu’un qui ne lui répond jamais.

L’apostropheur parle pour corrompre, pour fasciner, pour entraîner l’autre où il ne veut pas, pour le faire rire ou le décontenancer, pour retenir son attention, tout simplement.

Dans l’atelier, nous imaginerons des adresses comme des emprises, qui voudraient prendre le pouvoir sur autrui, qui peuvent y réussir…ou échouer lamentablement. À partir de points de départ très quotidiens, très simples (par exemple : « Je veux bien / Je ne veux pas te prêter de l’argent », « J’ai rêvé de toi cette nuit », « Je ne supporte pas quand tu dis ça »… etc.) on écrira dans l’atelier des flux de paroles, manipulatrices, comiques, violemment ou tendrement adressées à autrui.

Chaque participant lira ensuite ses textes devant les autres, expérimentant l’efficacité d’une parole, les jeux possibles avec une oralité reconstruite. Dans un second temps, on tissera ensemble les différentes productions, pour travailler le montage collectivement.

Ce stage s'adresse aussi bien à des personnes souhaitant se lancer dans l'écriture, travailler la spontanéité de leur écriture, ou encore se perfectionner (puissance de l’oralité, travail sur le montage).

Référence possible : Brefs entretiens avec des hommes hideux, David Foster Wallace.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • Vous aimez discuter et échanger librement, plus que les grands principes théoriques !
  • Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et aimez l'inattendu !
  • Vous vous lancez !


Méthodologie :

  • Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entrainer et découvrir !
  • Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum / 12 participants maximum

Alban Lefranc

Par Alban Lefranc

Auteur de roman, radio et théâtre

7 participants minimum / 12 participants maximum*

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu(e) une semaine avant la première séance.

Calendrier des séances

Vous pouvez participer à chaque séance soit sur place, à l'école (au 4 rue Dante à Paris), soit en visio. À chacun son rythme !

Samedi 19 oct.

11h00 - 14h00

Samedi 19 oct.

14h00 - 17h00

Dimanche 20 oct.

09h30 - 12h30

Dimanche 20 oct.

13h30 - 16h30

Des ateliers qui pourraient vous plaire

L'abonnement annuel Les Mots

Avis à tous les amoureux des Mots : vous souhaitez profiter pleinement de la vie de l’école, ses ateliers d’écriture et ses événements littéraires ? L’abonnement annuel est idéal.

Pour le plaisir des mots, l’abonnement annuel à 115€/ mois (soit 1380€ à l'année) est valable un an à compter de la souscription et donne accès à tous nos ateliers, stages et événements, dans la limite d'un coupon de 1520€, soit une réduction de 10% et une économie de 140€ !

Vous accédez aussi aux avantages suivants :

  • Invitation à l’ensemble de nos événements littéraires avec notre réseau d’auteurs et d’éditeurs.
  • Accès illimité et gratuit aux espaces d’écriture de l’école. Installez-vous dans un lieu confortable, calme, dédié aux écrivains et laissez cette bulle créative vous inspirer.
S'abonner annuellement

Besoin d’aide pour trouver l’atelier idéal ?

Lire nos conseils