ATELIER

Écrire de la micro-fiction

24sept.- 26nov.
PRIX
  • Forfait 8 séances : 304 € *
  • Paiement en 3 fois : 101 €
COURS
8 séances de 2h
Participants max : 13
PROGRAMME
  • Lundi12h00 - 14h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Savoir poser une situation et un personnage en trois lignes, créer une tension en dix et boucler une histoire en vingt peut paraître plus complexe qu’il n’y paraît. Cet atelier, qui s’adresse autant aux débutants qu’à ceux qui pratiquent déjà la brièveté et la micro-nouvelle, s’attachera à vous donner les clés de la micro-fiction. Les deux premières séances seront consacrées aux bases de ce genre qui connaît de nombreux adeptes auprès des auteurs d’aujourd’hui (Jean-Paul Dubois, Régis Jauffret, Philippe Delerm, Eric Plamondon, Eléonor Clovis, Philippe Claudel, Jean-Louis Bailly…). Écrire à l’os, éviter les digressions inutiles ou les répétitions, saisir l’instantané, comprendre l’importance de l’incipit et de la chute, en dire le maximum avec un minimum de moyen, tels seront les objectifs de ce travail.


8 participants minimum / 15 participants maximum



L’écrivain-enseignant :

David Thomas

David Thomas est l’auteur de romans mais surtout de micro-fictions, genre dans lequel il s’est imposé. Il se fait remarquer en 2009 dès la publication de son premier recueil de très courtes nouvelles La Patience des buffles sous la pluie, préfacé par Jean-Paul Dubois. Son livre connaît un succès tant critique que public et obtient le Prix Découverte de la Fondation Prince Pierre de Monaco.

Il continue de publier des micro-fictions, Je n’ai pas fini de regarder le monde (Albin Michel 2012), On ne va pas se raconter d’histoires (Stock, 2014), qui font l’objet de nombreuses adaptations théâtrales en France, en Belgique, en Suisse ou au Canada. Plusieurs de ses textes sont publiés dans la revue Décapage.

Il sortira en avril 2018 un quatrième recueil rassemblant une centaine de textes uniquement sur le thème de l’amour aux éditions Anne Carrière.

En 2011, il publie chez Albin Michel son premier roman, Un silence de clairière pour lequel il reçoit le prix Orange du livre et le prix Louis Barthou de l’Académie française. Son second, Hortensias, sort chez Stock en 2015.