STAGE

Comment transformer la réalité historique en littérature ?

18mar.- 19mar.
PRIX
  • Prix : 250 €*
  • Paiement en 2 fois : 125 €
COURS
4 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Samedi18 mar.09h00 - 11h00
  • Samedi18 mar.14h30 - 16h30
  • Dimanche19 mar.10h00 - 12h00
  • Dimanche19 mar.14h30 - 16h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Que l’on songe aux Histoires de Shakespeare, aux Tragiques d’Aubigné, aux romans et aux récits de Stendhal, de Claude Simon ou de Pierre Bergounioux, etc. l’Histoire fournit depuis toujours à la littérature une de ses matières principales. Elle constitue pour l’écrivain un cadre temporel autant qu’une source infinie d’images, de personnages, de situations. Mais cette relation de voisinage, d’emprunt ou de rivalité n’est pas sans soulever un certain nombre d’interrogations : la littérature doit-elle respecter l’Histoire ? Peut-elle tout dire de ses événements ? Dans quelle mesure, sous quelles conditions ? Les cours proposeront ainsi à la fois aux participants de s’emparer de ce matériau vaste qu’est l’Histoire et de l’interroger. 

Programme du week-end

Samedi 18 mars

Présentation du thème par Jérôme Ferrari et Oliver Rohe (9h-10h).

Atelier avec Jérôme Ferrari (10h-12h30). 

Atelier avec Oliver Rohe : (14h30-17h).

Dimanche 19 mars

Atelier avec Oliver Rohe (10h-12h30)

Atelier avec Jérôme Ferrari (14h30-17h)

Conclusion du stage autour d'un pot (17h-18h).


L’écrivain-enseignant :

Oliver Rohe

Né à Beyrouth en 1972 et vit en France depuis 1990. En 2003 parait son premier roman Défaut d’origine (Allia, 2003) puis en 2005, Terrain vague, (Allia, 2005) et Nous autres (Editions Naïve, coll. Sessions), fiction biographique sur David Bowie. 

Après un essai à plusieurs mains paru 2007 (Une année en France, avec François Bégaudeau et Arno Bertina), il publie en 2009 son troisième roman, Un peuple en petit, aux éditions Gallimard.  Mêlant fiction et essai, son sixième livre, Ma dernière création est un piège à taupes, est consacré à l’AK-47 et à son inventeur, Mikhaïl Kalachnikov (éditions Inculte 2012, Babel 2015).