ATELIER

Que faire (littérairement) de ses voyages ?

15jan.- 09avr.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 126 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Lundi18h30 - 20h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

La littérature est intimement liée à l'ailleurs. Elle s'est toujours faite témoin du monde, de ses peuples, des paysages mais aussi des gloires et déboires de ses narrateurs. Certains d'entre eux ont laissé des ouvrages devenus légendaires par leurs tribulations, mais surtout par leur manière de les raconter. C'est là que l'écriture s'en mêle et relègue l'aventure au second plan. Les récits les plus loués relatent des péripéties parfois tout à fait ordinaires, ne serait la plume de leur auteur. Alors comment aiguiser son regard ? Que retenir de ses itinéraires ? Comment parler de ses voyages sans ennuyer ?

Des générations entières ont largué les amarres, chacun à sa mesure, poussé par des lectures au parfum lointain. D'autres découvrent par le biais des livres, dans une géographie toute littéraire. Des lieux parfois anodins sont devenus célèbres parce qu'un écrivain leur avait trouvé un charme discret. Les mots redessinent le voyage, par la sensibilité qui les commande, les fantasmes de l'exotisme, un cheminement initiatique. La Terre n'a pas le même visage selon ceux qui écrivent et les raisons qu'on a de la parcourir. On tentera dans cet atelier de s'épancher sans ressasser de vieilles lunes ou de provoquer l'hilarité en retournant sa plume contre soi. Le genre ne connaît guère de règles. On étudiera les maîtres en la matière pour mieux s'en affranchir. Liberté de rigueur !

7 participants minimum / 15 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Cédric Gras

Cédric Gras est né en 1982. Il a mené de front voyages au long cours, passion de la montagne et études de géographie, avant de s'expatrier une décennie dans l'espace post-soviétique, dirigeant notamment des Alliances françaises. Les immensités de la Sibérie et de l'Extrême-Orient russe ont nourri ses premiers récits, publiés aux éditions Phébus. En 2015, il récidive dans L'hiver aux trousses (Stock), qui raconte un voyage en compagnie de la magnificience de l'automne. L'année suivante il publie son premier roman, Anthracite (Stock), sur fond de guerre au Donbass ukrainien où il a vécu 4 ans, puis en 2017, La mer des Cosmonautes (Paulsen), récit dans lequel il relate une navigation de plusieurs mois sur un brise-glace russe en Antarctique. Il collabore régulièrement à diverses publications, traductions et films documentaires.