ATELIER À DISTANCE

Thriller, science-fiction, fantastique : une bonne intrigue avant tout !

01avr.- 06mai
PRIX
  • Forfait 6 séances : 390 €
  • Paiement en 3 fois : 130 €
COURS
Rencontre en visioconférence avec l'auteur le jeudi 31 mars à 18h.
Participants max : 15
PROGRAMME
    Un exercice chaque vendredi du 1er avril au 6 mai.

PRÉSENTATION




L’expérience m’a prouvé qu’il n’y a pas meilleure école d’écriture que celle des genres dits populaires : polar, récit d’anticipation, thriller, conte, science-fiction, merveilleux, fantastique. 

Pourquoi ? Parce que ces genres demandent un vrai savoir-faire. Au niveau de l’intrigue, des protagonistes mais aussi de l’ambiance et de la maîtrise du temps :  bref tout ce qu’il faut pour raconter une bonne histoire !

Il sera question de Science Fiction, fantastique et thriller, de leurs grands thèmes tels le voyage dans le temps ou la hantise et surtout de leur mode opératoire : comment fonctionnent ces récits ? Pourquoi sont-ils autant appréciés par le grand public ? 

Cet atelier est aussi l'occasion pour celles et ceux qui le souhaitent de proposer des textes plus longs avec une construction plus élaborée, des personnages plus fouillés.

A la fois théoriques et ludiques (car l'écriture doit être aussi un plaisir, une libération) ces 6 séances vous (re)donneront le goût d'une bonne intrigue en vous initiant à l’art du rebondissement, du suspense, du frisson et de la chute.

Adolescent.es et Débutant.e.s : vous êtes les bienvenu.e.s !


Un atelier à distance, comment ça marche ?

C’est simple : chaque vendredi, vous recevez dans votre boite email un exercice d’écriture proposé par Denis. L’exercice, portant sur la prose et la narration, est à faire chez soi. Il s’agit donc d’un atelier où l’on écrit quand on veut, dans le train, tard la nuit, tôt le matin… mais en solitaire.

Le vendredi suivant, vous envoyez votre texte et Denis vous fait un retour personnalisé sur les points forts et les points faibles du texte, en vous donnant des conseils pour la suite. L’idée étant bien sûr de progresser… 

Par ailleurs, à travers une adresse dédiée liée, vous avez la liberté de partager vos textes avec les autres participants de l'atelier, lire les leurs, et rejoindre ainsi la petite communauté des «élèves» de Denis.


Que dois-je encore avoir à l'esprit ?

Le jeudi 31 mars à 18h (heure de Paris), Denis donne rendez-vous à tous ses participants pour une rencontre, à distance, derrière l'écran, au cours de laquelle il présentera en quelques mots sa thématique. Ce sera aussi l'occasion de répondre à vos questions et de faire connaissance. Vous recevrez toutes les infos pratiques suite à votre inscription.

Une séance sur deux, les retours sur vos textes auront lieu en visioconférence. Pour ceux qui peuvent se joindre aux visioconférences, vous en trouverez les dates ci-dessous. Pour ceux qui ne peuvent pas se joindre à celles-ci ou bien ne souhaitent pas avoir leurs retours par visioconférence, Denis fera des retours par mail comme d'habitude !

Ces visioconférences durent en moyenne 1 heure.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • - Vous recherchez un cadre rassurant pour vous lancer dans l’écriture ou débloquer votre plume.
  • - Vous cherchez une approche structurante avec des notions théoriques qui vont vous apporter un cadre.


Méthodologie :

  • - Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entrainer et découvrir.
  • - Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 15 participants maximum

*Le stage est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.

L’écrivain(e) :

Denis Michelis

Né en 1980 à Siegen en Allemagne, Denis Michelis arrive en France à l’âge de six ans. Après des études de lettres, d’anglais et de journalisme, il devient rédacteur pour des émissions culturelles sur ARTE puis France 5. Sa spécialité : les entretiens avec… des écrivains ! En 2013, il décide d’arrêter la télévision pour écrire et s’engager dans le métier de traducteur. Son premier roman La chance que tu as paraît chez Stock en 2014, s’ensuit Le bon fils (Notabilia, 2016 et Prix des Lycéens en Île-de-France 2018), finaliste du prix Médicis, puis État d'Ivresse (2019). Côté traductions, est notamment paru en août 2017 Les Pleureuses de Katie Kitamura (Stock) et, en février 2018, Peur de Dirk Kurbjuweit (Delcourt). Durant ces années de reconversion depuis le journalisme vers l’écriture, il a également suivi deux formations de scénariste. Son dernier livre, Encore une journée divine, paru en août 2021, fera l'objet d'une adaptation au théâtre !

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus