ATELIER

Les outils du cinéma au service du roman

03mai- 05juil.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 126 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Jeudi03 mai12h00 - 14h00
  • Jeudi17 mai12h00 - 14h00
  • Jeudi24 mai12h00 - 14h00
  • Jeudi31 mai12h00 - 14h00
  • Jeudi07 juin12h00 - 14h00
  • Jeudi14 juin12h00 - 14h00
  • Samedi16 juin12h30 - 14h30
  • Jeudi21 juin12h00 - 14h00
  • Jeudi28 juin12h00 - 14h00
  • Jeudi05 juil.12h00 - 14h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Depuis près de trente ans je travaille à la fois dans le cinéma et dans la littérature, et ces deux pratiques se sont toujours enrichies l’une de l’autre. Cependant elles divergent profondément en cela que le cinéma est un art collectif – un film c’est une équipe technique de plusieurs dizaines de personnes, des comédiens, une véritable entreprise en soi - quand la littérature relève presque exclusivement d’un exercice solitaire dans lequel l’écrivain est tout à la fois le scénariste de son œuvre, son dialoguiste, son interprète. Il en crée le décor. Il réfléchit aux costumes. Il fait du montage en coupant des phrases, en inversant des passages. Il crée la bande son.                    

Le romancier effectue la mise en mots comme d’autres font la mise en scène.

Je me propose au cours de ces 10 séances de vous montrer, au travers d’exercices concrets, comment les différents métiers du cinéma peuvent vous aider à aborder l’écriture.

Vous expérimenterez la place de scénariste, dialoguiste, comédien, chef-opérateur, chef-déco, monteur, de votre propre texte. Vous intégrerez le staff beauté (costume, coiffure, maquillage), composerez la musique, et, pourquoi pas, aborderez la production. Mais à la fin, grâce à toutes ces pratiques, vous aurez découvert celle de l’écrivain.

Photo : François Hacker

L’écrivain-enseignant :

Laurent Bénégui

Laurent Bénégui a publié douze romans aux éditions Julliard, dont plusieurs ont été ou sont en passe d’être adaptés pour le cinéma : Au Petit Marguery, SMS, La part des Anges. En tant que cinéaste : il a réalisé quatre long-métrages : Un Type Bien, Au Petit Marguery, Mauvais Genre, Qui perd Gagne ! et La nouvelle Blanche Neige, une comédie musicale pour la télévision. Il a également signé les scénarios d’une vingtaine de scénarios de long-métrage et téléfilms. En tant que producteur : il a créé et animé pendant une quinzaine d’années la société Magouric Productions avec laquelle il a produit seize longs-métrages et cinquante courts-métrages.