ATELIER

Écrivez votre manuscrit avec Emma Becker !

01sept.- 19jan.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 1800 €
  • Paiement en 6 fois : 300 €
COURS
Cet atelier a lieu en visioconférence uniquement.
Participants max : 2
PROGRAMME
  • Mercredi01 sept.18h30 - 19h15
  • Mercredi15 sept.18h30 - 19h15
  • Mercredi29 sept.18h30 - 19h15
  • Mercredi13 oct.18h30 - 19h15
  • Mercredi27 oct.18h30 - 19h15
  • Mercredi10 nov.18h30 - 19h15
  • Mercredi24 nov.18h30 - 19h15
  • Mercredi08 déc.18h30 - 19h15
  • Mercredi05 jan.18h30 - 19h15
  • Mercredi19 jan.18h30 - 19h15

PRÉSENTATION

De mes expériences d’ateliers d’écriture chez Les Mots, j’ai appris une nouvelle facette de mon métier d’écrivain: le plaisir de poser sur les manuscrits des participants un oeil presque éditorial, et d’effectuer avec eux ce travail tellement riche et crucial de relecture, de refonte et de conseil. Je ne parlerai pas de correction, car tel n’est pas, selon moi, le travail d’accompagnement d’un manuscrit; l’idée, ici, est plutôt de définir la sensibilité de l’auteur.e, son vocabulaire, son style, le type de récit dans lequel il.elle s’épanouit le mieux, et de pouvoir guider la rédaction du manuscrit dans un esprit de bienveillance et de bonne entente.

J’ai eu la chance, depuis que j’écris, d’avoir travaillé avec des éditeurs et éditrices qui m’ont sensibilisée au « labeur heureux » qui consiste à prendre une distance avec son manuscrit, intégrer les remarques qu’il suscite, s’en servir ou non, mais toujours dans l’idée qu’un regard extérieur, loin d’être une contrainte, est un enrichissement. Car il arrive toujours un moment, dans ce travail parfois éreintant, parfois captivant qu’est l’écriture, où l’auteur.e n’est plus le meilleur juge de ce qu’il a produit. Et le rôle de l’éditeur, ou de l’accompagnant, est justement de constituer cette appréciation neutre, détachée, qui permet de développer un récit jusqu’à sa fin, en repérant les détails qui finissent nécessairement par échapper à l’écrivain, debout sur sa barque en pleine tempête.

Considérez-moi donc comme un genre de « second », qui, sans apposer son propre style ou son propre imaginaire, se donne pour mission de vous épauler dans la construction et la rédaction de votre manuscrit: d’abord à l’aide de visioconférences collectives, où nous parlerons ensemble des pages que vous me donnerez à lire, où nous reprendrons les commentaires que j’ai pu faire. Ensuite, des visioconférences individuelles, organisées à notre convenance, nous permettrons de cibler plus précisément vos buts et vos envies, et de donner naissance, je l’espère, au livre que vous avez envie d’écrire.

Écrire est un plaisir personnel; mais être lu.e, c’est selon moi une étape indispensable de ce travail. Cela peut aussi être son couronnement - c’est ainsi que je le vis, moi, et je serais ravie de vous le faire partager.


Comment cela fonctionne, concrètement ?

  • - Chaque 15 jours aux dates mentionnées ci-dessus, Emma vous retrouve pour une visioconférence, en groupe, l'occasion de faire le point commun sur l'avancée de chacun de vos projets.
  • - Ces visioconférences en groupe sont complétées par des rendez-vous individuels avec Emma pour parler de votre projet plus en profondeur et établir des axes de travail pour la suite.
  • - En parallèle, et en vue de ces deux moments collectif et individuel, Emma lit chacune de vos productions, seule, chez elle.


Pour en savoir plus

  • - Une visioconférence pour rencontrer Emma Becker et votre coach Les Mots est fixée le 30 juin à 18h30. Le lien pour vous connecter vous sera communiqué par email.
  • - Si vous ne pouvez pas y participer, pas d'inquiétude, la rencontre sera enregistrée et le lien pour la visionner vous sera communiqué par mail.

L’écrivain(e) :

Emma Becker

Emma Becker est née en 1988 dans les Hauts-de-Seine. Après un baccalauréat littéraire, elle étudie la psychologie à Paris V, avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Sa première publication prend la forme d’une nouvelle érotique parue en 2008 dans la revue Stupre. En 2011 elle publie Mr (Denoël) immédiatement remarqué par la critique et le public, traduit en 14 langues, suivi d’Alice en 2015 (Denoël). Elle vit aujourd’hui à Berlin, où elle a écrit son troisième roman, La Maison

Écoutez-la se livrer sur son rapport à l'écriture dans notre podcast Assez Parlé.

Photo © Pascal Ito

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus