ATELIER À DISTANCE

Écrire une nouvelle

01mai- 03juil.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 450 € *
  • Paiement en 3 fois : 150 €
COURS
10 semaine, un exercice par semaine
Participants max : 20
PROGRAMME
    Un exercice chaque vendredi du 1er mai au 3 juillet
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Cet atelier composé de dix séances sera centré autour de l’écriture d’une nouvelle. On fera l’apprentissage, ludique et passionné, de quelques techniques narratives qui nous permettront de mener un récit unique et personnel à partir de personnages, de voix, de nos préoccupations et de thèmes choisis.

La nouvelle est cet art de capter le temps, les lieux, les êtres, et de les reformuler, un art subtil et bouleversant, qui nous donne plus, en quelques pages, que bien de longs romans. Le vertige de l’infini chez Borges, la puissance des non-dits chez Carver et Hemingway, le mouvement des hommes chez Salter, l’irréel jaillissant des détails chez Cortázar sont quelques-unes des beautés, des mystères et des sortilèges qui hantent les nouvelles.

Une partie de l’atelier consistera dans la lecture précise de nouvelles, au cours de laquelle nous parviendrons à repérer de nombreux détails, des techniques de l’auteur, qui seront autant de pistes pour notre propre écriture.

Chaque séance s’appuiera donc sur un texte de la littérature universelle, et une consigne précise qui en découlera. Ces exercices formeront les différentes pièces du puzzle, que nous construirons ensuite dans son ensemble.


Ce cours est idéal pour vous si : 

  • Vous cherchez une approche structurante avec des notions théoriques qui vont vous apporter un cadre.
  • Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et aimez l'inattendu ! 


Méthodologie :

  • Cet atelier vous propose de construire une histoire ou une production littéraire courte sur plusieurs séances (nouvelle, fiction courte, etc.)
  • Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


Un atelier à distance, comment ça marche ?

C’est simple : chaque vendredi, vous recevez dans votre boite email un exercice d’écriture proposé par Pierre autour du thème qu’il a choisi. L’exercice, portant sur la prose et la narration, est à faire chez soi. Il s’agit donc d’un atelier où l’on écrit quand on veut, dans le train, tard la nuit, tôt le matin… mais en solitaire.

Le vendredi suivant, vous envoyez votre texte et Pierre vous fait un retour personnalisé sur les points forts et les points faibles du texte, en vous donnant des conseils pour la suite. L’idée étant bien sûr de progresser… 

Par ailleurs, à travers une adresse dédiée liée, vous avez la liberté de partager vos textes avec les autres participants de l'atelier, lire les leurs, et rejoindre ainsi la petite communauté des «élèves» de Pierre.


Que dois-je encore avoir à l'esprit ?

Le jeudi 30 avril à 18h30 (heure de Paris), Pierre donne rendez-vous à tous ses participants pour une rencontre, à distance, derrière l'écran, au cours de laquelle il présentera en quelques mots sa thématique. Ce sera aussi l'occasion de répondre à vos questions et de faire connaissance. Vous recevrez toutes les infos pratiques suite à votre inscription.

Participer à un atelier à distance, c’est également intégrer la communauté Les Mots. Nous serons ravis de vous accueillir au 4 rue Dante, dans le 5ème arrondissement, si vous passez à Paris.


12 participants minimum*

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.   

L’écrivain(e) :

Pierre Ducrozet

Né en 1982, Pierre Ducrozet est l’auteur de quatre romans, dont trois parus chez Grasset, Requiem pour Lola rouge (2010, Prix de la Vocation 2011), La vie qu’on voulait (2013) et le très remarqué Eroica (2015), fiction biographique autour du peintre Jean-Michel Basquiat. L’invention des corps, paru à la rentrée 2017 chez Actes Sud, a remporté le prix de Flore. 

Il a également traduit des romans de l’espagnol et de l’anglais, et enseigne la création littéraire à l’école nationale supérieure des arts visuels de La Cambre, à Bruxelles. Il habite depuis douze ans à Barcelone.


Crédit photo : ©Jean-Luc Bertini