ATELIER

Écrire pour Youtube

18jan.- 05avr.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 126 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Jeudi16h00 - 18h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Nouveaux formats, nouvelles formes d’écriture. Derrière les vidéos Youtube, des sketchs, récits en passant par les documentaires, se cachent en réalité des scénarios ciselés avec soin. La technique, mot terrible en art, est à maîtriser à un tel point qu’elle est dissimulée. Cet atelier vous propose de découvrir les bases de la narratologie explorées dans les nouvelles expérimentations du web, tout en apprivoisant votre propre créativité. L’idée sera de jouer entre les textes et l’audiovisuel, de décloisonner les genres et d’oser, tout simplement. Entre théorie et pratique, nous tenterons des formes d’expression novatrices alliées à l'analyse de spécialistes de la narration, comme Joseph Campbell, Christopher Vogler ou encore John Truby. Une façon d'écrire dans son temps, de tisser des liens entre littérature et audiovisuel, et la joie de créer, tout simplement.

8 participants minimum / 15 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Samantha Bailly

Samantha Bailly est née en 1988. Son premier roman, Oraisons, publié alors qu’elle a 19 ans, est salué par le Prix Imaginales des Lycéens en 2011. Détentrice d’un Master en Littérature Comparée et d’un Master professionnel en édition, elle travaille durant deux ans dans une entreprise de jeux vidéo en tant que rédactrice. Auteur de romans de Fantasy, de romans contemporains, de contes, de scénarios de mangas et de films, elle navigue entre tous les genres qui interpellent son imaginaire. Son projet majeur est la construction d’une fresque d’ouvrages sur sa génération et son rapport au réel, entamée avec le roman Les Stagiaires (2014), dont les droits ont été cédés au cinéma, qui est suivi des titres À durée déterminée (2017) et Indéterminés (2018) chez JC Lattès. Elle tente de déchiffrer à travers la fiction les mécanismes qui vont de pair avec ce que l’on nomme « la génération Y », les personnes nées approximativement entre 1980 et 1990.

L’écriture est pour elle un centre autour duquel convergent sa curiosité intellectuelle et son désir de création. Elle y fait cohabiter son intérêt pour la sociologie, la psychologie, les neurosciences, et bien d’autres domaines encore. Aujourd’hui, elle vit à Paris et se consacre pleinement à sa passion. En 2017, elle est élue présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.