ATELIER

Écrire à partir de son quotidien

18jan.- 05avr.
PRIX
  • Forfait 10 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 126 €
COURS
10 séances de 2h
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Jeudi12h30 - 14h30
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

C'est intimidant, une idée. C'est embarrassant. On ne peut pas compter sur une idée. Quand on la cherche, elle se cache. Et quand on la débusque enfin, elle est souvent toute chétive, toute maladive, trop pauvre pour faire pousser quoi que ce soit autrement qu'en ligne droite, sans détour, sans errance, sans richesse.

Tant pis pour l'idée, elle n'avait qu'à pas faire sa précieuse. Il s'agit dans cet atelier de ne pas considérer le texte comme le fruit linéaire d'un genre d'épiphanie. Il s'agit de construire un biome, un écosystème dans lequel le texte peut se développer, où il peut prendre ses aises, batifoler et pourquoi pas, nous échapper. Ce sera l'occasion pour chacun d'élaborer, en parallèle de l'écriture, un herbier de sources de tous genres, fictives ou réelles, de couleurs, de goûts, d'images, de mots, de personnes et d'établir un nuancier de ce qui réveille, en lui, l'écriture.

Tout autour du texte, accompagnés de notre carnet / tableau / boîte d'influences, nous tisserons ainsi les envies qui le sous-tendent, les vents qui le bercent et toute la nourriture dont l'écrit à venir aura besoin pour apparaître et pour grandir. C'est en regardant le monde autour que les pensées se forment. C'est en écoutant sa propre musique intérieure que l'on se lance sur la piste du texte, que l'on découvre où il veut nous mener et que nous nous mettons à écrire.

Chacun essayera ainsi en parallèle des exercices d'écriture proposés, de rédiger un texte, une nouvelle, en puisant dans l'échafaudage d'intuitions, d'affinités, de goûts et de ressources récoltés.

8 participants minimum / 15 participants maximum

L’écrivain-enseignant :

Lucie Desaubliaux

Lucie Desaubliaux est née à Saint-Malo en 1989.

Après cinq ans d'études aux Beaux-Arts à Angoulême, elle s'installe à Nantes avec deux amis. Ils fondent ensemble un collectif d'artiste et poursuivent leur réflexion plastique.

En 2014, elle intègre le Master Lettres & Création Littéraire au Havre, qu'elle obtient en 2016. Tout en continuant à écrire, elle participe à des expositions, des festivals, elle publie dans des fanzines et des revues et a organisé, en binôme, des ateliers d'écriture en école primaire.

Elle vit maintenant à Rennes et travaille sur un nouveau projet littéraire.

La Nuit sera belle, son premier roman, est sorti en avril 2017.