ATELIER DÉCOUVERTE

Atelier découverte : La rencontre amoureuse avec une oeuvre d'art

15sept.- 15sept.
PRIX
  • Forfait 1 séance : 30 €
COURS
Cet atelier peut-être suivi chez Les Mots (4 rue Dante à Paris) et/ou en visioconférence.
PROGRAMME
  • Mercredi15 sept.12h00 - 14h00

PRÉSENTATION

Cet atelier-découverte se tient à l’occasion de nos portes ouvertes Les Mots de jour comme de nuit, du 13 au 17 septembre 2021. Pendant une semaine, découvrez notre école sous toutes ses coutures : ateliers d’écriture, rencontres et conférences littéraires, scène ouverte... Pour en savoir plus, cliquez ici.


On le sait depuis Stendhal et Proust, l’approche d’une œuvre d’art peut tenir du coup de foudre. Au détour d’une salle de musée, dans l’atelier d’un peintre, brusquement c’est la passion qui surgit, semblable à la rencontre amoureuse. Et vous, comment raconteriez-vous ce rendez-vous qu’un jour vous avez eu avec la beauté ?


Cet atelier découverte peut être suivi à l'école Les Mots (4 rue Dante à Paris) et/ou en visioconférence

Concrètement, chacune de nos salles d'atelier à l'école est dotée d'un système de visioconférence vous permettant de suivre, au choix, l'atelier dans notre école ou depuis le lieu qui vous convient le mieux (au bureau, chez vous, sur votre terrasse en vacances, ...). Nul besoin de décider de cela à l'avance, vous êtes libre de varier d'une séance à l'autre, selon votre agenda et vos envies... ou votre état de santé.

L'auteur(e) sera de son côté présent(e) à l'école, à moins d'un déplacement pour des raisons de promotion ou pour une question de santé.


7 participants minimum - 10 participants maximum

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la séance. 

L’écrivain(e) :

Gilles Sebhan

Gilles Sebhan est écrivain et professeur dans un lycée de la région parisienne. En grande partie autobiographiques, ses quatre premiers romans sont, selon René de Ceccatty, « violents et érotiques, assez provocants, mais témoignent d’une vraie réflexion sur la sexualité, sur la criminalité, sur les générations » (Le Monde). En 2006, il publie La Dette (Gallimard), un récit dans lequel il s’interroge sur son père qui a porté l’étoile jaune pendant l’Occupation et a participé à la guerre d’Algérie dans l’armée française. 

Gilles Sebhan écrit également des récits biographiques sur des écrivains. En 2010, il choisit de rendre hommage à l’écrivain Tony Duvert, célébré dans les années 1970 avant de tomber dans le silence et l’isolement (Tony Duvert, l’enfant silencieux, Denoël). Il évoque de nouveau cette figure en 2015 dans un second ouvrage, Retour à Duvert, (Le Dilettante), vivement salué par la critique et sélectionné sur les listes du Renaudot, du Médicis et du Prix Décembre.

Depuis 2018, Gilles Sebhan a débuté aux éditions du Rouergue la publication d’un polar en série dont les deux premiers volumes, Cirque mort et La folie Tristan sont déjà sortis. Il est également l’auteur d’un récit biographique sur Stéphane Mandelbaum, artiste à l’honneur en 2019 dans une rétrospective au Centre Pompidou.

Crédit photo : Charles Guislain

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus