STAGE

Regarder, écouter, ressentir et écrire

29juin- 01juil.
PRIX
  • Prix : 245 €*
  • Paiement en 2 fois : 123 €
COURS
3 séances de 3h
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi29 juin18h00 - 21h00
  • Mardi30 juin18h00 - 21h00
  • Mercredi01 juil.18h00 - 21h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Le réel, c’est ce avec quoi nous devons composer, ce qui nous imbibe, parfois même à notre corps défendant. Le bruit d’une ventilation, le cliquetis de clés dans la poche d'un passant, le collier d'une dame dans le métro... Le réel, c'est ce qui accroche notre regard et nous inspire. 

Je suis écrivain et journaliste. Journaliste en ouvrant les yeux grand sur le monde et en cherchant ce qui est véridique. Écrivain en les fermant et en regardant à l’intérieur de moi, puis en quêtant le vraisemblable. C’est à partir de ce mouvement contradictoire que je vous inviterai à traduire la diversité du réel dans une fiction.

Au cours de ce stage, je vous proposerai de déambuler, de voler des instants de vie dans la rue. Puis, vous vous poserez à l’école pour imaginer des dialogues, des personnages, une histoire. 


Ce cours est idéal pour vous si :

  • Vous aimez discuter et échanger librement, plus que les grands principes théoriques !
  • Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et aimez l'inattendu ! 


Méthodologie :

  • Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entraîner et découvrir !
  • Cet atelier ne nécessite pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 12 participants maximum

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.  

L’écrivain(e) :

Olivia Elkaim

Olivia Elkaim a publié plusieurs nouvelles, deux pièces de théâtre et cinq romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008, prix Montalembert), Les Oiseaux noirs de Massada (Grasset, 2011), Un convoi pour Juan-les-Pins (Moteur, 2011), Nous étions une histoire (Stock, 2014) et Je suis Jeanne Hébuterne (Stock, 2017).

Passionnée par la psychanalyse, elle a dirigé l’ouvrage collectif « Sur le divan » (Stilus, 2017) qui proposait de mettre en lumière les échos entre fictions romanesque et psychanalytique.

Elle est aussi journaliste au magazine La Vie.