STAGE

De l'écriture journalistique à l'écriture romanesque

02nov.- 05nov.
PRIX
  • Prix : 280 €*
  • Paiement en 2 fois : 140 €
COURS
4 séances de 3 heures.
Participants max : 12
PROGRAMME
  • Lundi02 nov.09h00 - 12h00
  • Mardi03 nov.09h00 - 12h00
  • Mercredi04 nov.09h00 - 12h00
  • Jeudi05 nov.09h00 - 12h00
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Écrire pour la presse et écrire un roman. Le saut semble vertigineux. Beaucoup de journalistes ambitionnent de passer d’une forme d’écriture à une autre, mais ils ne franchissent pas le pas, car ils mettent l’écriture romanesque sur un piédestal et pensent qu’il faut avoir un imaginaire débordant pour être romancier. Pourtant, leur vision du monde, leur capacité à trouver un angle pour raconter le réel et décrypter l’actualité est essentielle, et ces qualités peuvent être mises à profit dans un texte de fiction. Le reporter prend le pouls de la société, de ses bouleversements, de ses avancées et soubresauts, le romancier les met en perspective, les unit par un fil narratif, en prenant des libertés avec le réel. Passer d’une écriture souvent factuelle à une écriture romanesque plus déliée et généreuse suppose de renoncer à certains automatismes, certaines formules toutes faites, à gommer les clichés pour trouver un nouveau souffle, un nouveau rythme. Le roman ouvre un champ des possibles inouï tandis que l’écriture d’un article enferme souvent dans des formats de plus en plus contraignants à l’heure des publications numériques et de la raréfaction des formats longs. Mon envie de passer au roman est née essentiellement de cette frustration, d’un besoin d’en dire plus, de raconter des histoires, de lâcher prise aussi. Je veux partager avec vous cette formidable découverte d’une écriture plus libre et vous ouvrir la porte de la fiction.


Ce cours est idéal pour vous si :

  • Vous aimez discuter et échanger librement, plus que les grands principes théoriques !
  • Vous avez envie de sortir de votre zone de confort et aimez l'inattendu !


Méthodologie :

  • Cet atelier vous propose de construire une histoire ou une production littéraire courte sur plusieurs séances (nouvelle, fiction courte, etc.)
  • Cet atelier requiert d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.


7 participants minimum* / 12 participants maximum

*Le stage est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.

L’écrivain(e) :

Adeline Fleury

Adeline Fleury, journaliste, essayiste et romancière a souvent aidé les autres à raconter leur histoire. Longtemps reporter pour les pages Société du Journal du Dimanche puis cheffe des pages Culture du Parisien Week-end, les histoires humaines la passionnent. Parce que désir et littérature sont chez elle intimement liés, elle s’est lancée en écriture avec le Petit éloge de la jouissance féminine (François Bourin, 2015, La Musardine 2018) avant de poursuivre sa réflexion sur le corps féminin avec son essai Femme Absolument (JC Lattès, 2017, Marabout 2018). Elle continue d’explorer la question du désir avec Je, tu, elle (François Bourin, 2018, finaliste prix Anaïs Nin 2019) et son prochain roman Ida, n’existe pas (François Bourin) paraît fin août.