Xl ae4107b6

Soirée Gabriel Garcià Màrquez

Soirée de rencontre et lecture à l'occasion de la parution de "L'atelier d'écriture de Gabriel García Márquez" (Ed. Seghers). Animé par Anne Dieusart et Alexandre Lacroix, avec la participation du scénariste et réalisateur Héctor Cabello Reyes.  


Qui n’a jamais rêvé de participer à un séminaire d’écriture avec un Nobel de littérature ?

Cuba, les années 1980. Dans la guerre qu’il livre inlassablement contre l’impérialisme américain, le grand auteur colombien Gabriel García Márquez dirige un atelier d’écriture pour former une nouvelle génération d’auteurs hispanophones. L’ambiance y est décontractée, la parole ouverte, fluide, sans façon : on s’interpelle, on rit, on corrige, on s’interroge – aucun snobisme ne prévaut entre les gens de métier et ceux qui aspirent à le devenir. Seghers rassemble ici la retranscription fidèle de deux sessions plénières, la première intitulée « Comment raconter une histoire » et la seconde « Mes rêves sont à louer », toutes deux parfaitement inconnues du public français. Les deux sessions se révèlent parfaitement complémentaires pour qui s’intéresse à « l’esprit de création ». Car, ce que cherche avant tout García Márquez, c’est de comprendre le processus à l’œuvre lorsque l’on écrit, ce moment indéfinissable où tout se fait, le fameux déclic – qu’il se produise chez une personne seule ou au sein d’un groupe – dont il avoue lui-même avoir tant de mal à l’identifier. Au-delà de tous les « trucs », de toutes les méthodes et conseils qui sont offerts ici à ceux qui ont le désir d’écrire, ce livre inspirant est une porte ouverte sur ce petit miracle dont chacun est peut-être capable…

Il n’y a rien, dans ce livre, qui s’apparente à un cours magistral. Chaque histoire est d’abord racontée par son créateur puis analysée, discutée, modifiée collectivement afin d’en trouver les défauts, points forts ou faibles, solutions éventuelles et afin de permettre à son auteur de la reprendre ensuite avec des pistes aussi variées qu’originales, parfois très éloignées de la version initiale. Ce que le maître décrit comme une « thérapie de groupe » !

Le livre est complété par un texte de postface éclairant, écrit par Héctor Cabello Reyes ainsi qu'une préface d'Alexandre Lacroix, directeur de la rédaction de Philosophie magazine et cofondateur des Mots.

Affectueusement surnommé "Gabo" par ses lecteurs et par la presse internationale, Gabriel García Márquez est un écrivain colombien lauréat du prix Nobel de littérature, journaliste et activiste politique, il a laissé une œuvre majeure de la littérature du xxe siècle, dont Cent ans de solitude : traduit dans plus de 35 langues.