Xl 2e948de3

Masterclass littéraire avec Alexandre Jardin

Deux heures d'échanges pour inspirer des écrivains en devenir !

Si les ateliers d'écriture son nécessaires pour pratiquer, l'écriture et le travail d'écrivain se nourrissent aussi d'écoute et de partage.

Pendant deux heures, Alexandre Jardin présentera sa réflexion sur l'écriture littéraire, l'expérience de trente années d'un romancier entouré de très grands éditeurs. Un cours passionnant, ou les coulisses de son dernier roman Le roman vrai d'Alexandre.

Se donner le droit d'écrire, Écrire ce qu'on est seul à pouvoir écrire, Distinguer le sujet de l'intrigue, À qui écrit-on ? Comment s'écoule le temps ? Écrire avec vérité, voici quelques exemples des différents points qu'Alexandre propose d'aborder et de débattre avec vous le 11 juin prochain.


Le roman vrai d'Alexandre

« Fini de jouer » : c’est un aveu et un vœu d’honnêteté que professe Alexandre Jardin. Après une carrière basée sur le « maquillage littéraire » dont il se couvrait, comme pour se travestir, l’auteur à succès répond à la question qui le hante : « Qui est Alexandre Jardin sans ses faux-semblants et par-delà les angles morts ? ». Il quitte enfin ces costumes qui l’engoncent, ceux des personnages de Fanfan ou du Zèbre, solides armures qui l’ont longtemps protégé d’un réel qui l’effrayait ou l’ennuyait.

Dès son enfance fantasque, le petit Alexandre développe un goût pour le romanesque, pur et grandiloquent. À l’adolescence, pour congédier sa tristesse – le deuil d’un père vénéré –, et déserter une histoire familiale douloureuse, il se réfugie dans un quotidien fantasmé, augmenté, dont il est le héros. À 20 ans, il découvre la littérature, qui filtre et corrige la réalité imparfaite et intolérable.

Roman après roman, Alexandre devient son propre archétype, paradant à sa place, meublant les silences et les omissions passés, et trompant lui-même et les autres, au point que toutes ses relations, en particulier ses mariages, se brisent sur la grossièreté de ses mensonges. Ce livre est un sursaut : dire vrai, pour devenir soi-même.

Si la littérature crée un monde factice et nous trompe, elle peut, avec le fameux « mentir vrai » d’Aragon, et le talent d’un auteur accompli, faire apparaître sa vérité, plus vraie que nature. C’est là sa raison d’être.


L'auteur

Romancier et scénariste, Alexandre Jardin est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont plusieurs best-sellers, parmi lesquels Le ZèbreFanfanLe Roman des Jardin ou Des gens très bien


Détails pratiques

Prix Tout public : 27€

Prix Abonnés à l'année / Participants Long Cours / Ambassadeurs : 18€*

*sur présentation de la carte de membre