Xl 11f5eb67

Dans l'atelier de Yannick Haenel : L'étonnant making off de Tiens ferme ta couronne

Une rencontre animée par Alexandre Lacroix.


En cette rentrée, Yannick Haenel publie un très beau roman, Tiens ferme ta couronne. Son héros, sans travail, passe ses journées à boire et à regarder en boucle les films de Francis Ford Coppola et de Michael Cimino. De plus en plus fou, il est obsédé par des visions de cerfs et de chasse. Et il va traverser une initiation.

Cette année, Yannick Haenel donne des ateliers d’écriture à l’école Les Mots. C’est donc aussi en professeur d’écriture qu’il va nous faire entrer dans le making of de son roman. Pourquoi écrit-il dans les cafés, à la main, remplissant des centaines de pages de cahier ? Comment le visionnage d’Apocalypse Now et de Voyage au bout de l’enfer a-t-il nourri son écriture ? Pourquoi a-t-il prêté un monologue halluciné à Isabelle Huppert ? Où a-t-il trouvé son titre fascinant ? Et pourquoi le roman raconte-t-il un vieux mythe attaché au sanctuaire de Diane ? Réponses à ces questions, et bien d’autres, ce soir, 11 septembre. Une date mythologique.

 Rencontre proposée avec La Maison de la Poésie.

La rencontre aura lieu à La Maison de la Poésie , Passage Molière, 157 rue Saint-Martin, 75003 Paris


 À lire – Yannick Haenel, Tiens ferme ta couronne, Gallimard, 2017.