Xl 6bb77709

Certification au Répertoire Spécifique : Maîtriser les techniques de narration et de storytelling pour améliorer la qualité de ses écrits

Objectifs et contexte de la certification ou de l'habilitation

Nous vivons dans un monde où la surcharge informationnelle oblige l’ensemble des acteurs économiques à professionnaliser leur approche de conception et de production de contenus pour exister, se démarquer de la concurrence et toucher, in fine, les cibles qu’ils visent.

Pour autant, savoir bien écrire est une compétence de moins en moins maîtrisée : le langage s’appauvrit, face à l’influence croissante de l’anglais, des anglicismes, du langage SMS et des emojis.

A l’heure où les supports de l’écrit se multiplient, bien écrire devient une compétence clé, indispensable pour formuler les messages et développer les argumentaires dans l’élaboration des stratégies de storytelling, dans l’ensemble de l’entreprise.

La certification permet d’acquérir des techniques de narration pour capter l’intérêt de son lectorat ainsi que des techniques pour structurer sa pensée et son récit. Dispensée par des professionnels de l’écriture, elle donne des moyens pour dépasser les blocages,  apprivoiser l’imagination et mener un travail du début à la fin, à travers toutes les figures de l’écriture.


Publics-cibles

La certification s’adresse à toute personne qui, dans le cadre de ses activités professionnelles, est amenée à concevoir, produire et diffuser du contenu - quelle qu’en soit la forme (argumentaire, présentation, discours de marque, média de marque, marque employeur, publicité, etc.).

La certification s’adresse notamment aux personnes évoluant dans les secteurs de la communication (interne ou externe), du marketing (produit ou de marque), des ressources humaines et de la stratégie.


Pré-requis 

Les candidats à la certification doivent être amenés, dans le cadre de leurs activités professionnelles, à penser et produire du contenu.


Compétences attestées : référentiel de compétences et référentiel d’évaluation

La certification s’articule autour de trois familles de compétences :

1) Penser la narration et structurer son récit

-Identifier et analyser des sources externes (ouvrages, films, documents) pour nourrir son projet d’écriture ;

-Rassembler la matière éditoriale à disposition afin de lancer son projet d’écriture ;

-Révéler et isoler les intentions de son récit pour délivrer son message avec le plus d’impact ;

-Modéliser ses publics cibles afin de choisir le registre de langue et les exemples les plus adaptés ;

-Découper son récit en mobilisant des méthodes structurantes (arche narrative, temporalité, focalisation, etc.) pour en élaborer la trame narrative ;

-Trouver le bon angle pour démarrer son récit ;

-Instaurer une tension narrative pour développer son argumentaire et faire avancer son histoire ;

-Trouver une bonne chute pour terminer son récit.


2) Écrire avec aisance et fluidité

-Mobiliser des techniques pour surmonter l’angoisse de la page blanche ;

-Appliquer le registre de langue le plus adapté à sa cible ;

-Utiliser les figures de styles pour enrichir et personnaliser son propos ;

-Explorer les champs lexicaux pour dépasser les lieux communs (clichés et stéréotypes d’écriture) et trouver des tournures de phrases singulières ;

-S’appuyer sur des outils pour supprimer les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.


3) Ré-écrire en développant une approche critique de son récit

-Présenter son texte à autrui pour comprendre l’effet qu’il produit sur son public ;

-Pratiquer la lecture critique de textes d’autrui pour en identifier les qualité et les axes d’amélioration ;

-Retravailler la structure de son récit pour retirer ce qui l’encombre et détourne l’attention de sa cible ;

-Effectuer une relecture attentive pour éliminer les fautes d’orthographe, de syntaxe  et de grammaire ;

-Mettre fin à son projet d’écriture au moment opportun pour le diffuser.



Modalités d'évaluation

Nous sommes convaincus que c’est en écrivant que l’on apprend à écrire. Chaque participant produit, dans le cadre de la certification, un contenu. 

L’évaluation est réalisée par le formateur, au fil des étapes de production de son contenu par le participant. Chaque point d’étape entre le formateur et le participant donne lieu à l’identification des forces, des faiblesses et de pistes d’amélioration du travail en cours.

Une séance de discussion et d’évaluation par les pairs est organisée en fin de formation pour aider le participant et le groupe à faire preuve de distance critique.

  • 01 jan. 2020
  • 17:08