Largeportrait 399d342d

Sébastien Spitzer

Romancier, journaliste

Sébastien Spitzer est né par le siège en 1970 dans les beaux-quartiers de Paris. Il a suivi un cursus relativement classique, Khâgne, Sciences-Po. Mais après avoir découvert Miller, Hemingway et Fante, il s’est pris à rêver d’horizons lointains, d’une vie autre. À vingt ans, il est devenu journaliste. Pour Jeune Afrique, il a écrit ses premiers papiers sur le Congo, le Rwanda et l’Ouganda. Puis, il est devenu grand reporter pour Canal Plus, M6 et TF1. À quarante ans, deux enfants, un divorce et un psy, il s’est persuadé que le moment était venu de réaliser son rêve. Écrire un roman. Pendant trois ans, il s’est enfermé dans la salle de lecture du Mémorial de la Shoah pour se documenter sur l’histoire étonnante de Magda Goebbels et écrire un roman. « Ces rêves qu’on piétine » a été traduit dans plusieurs pays et remporté une quinzaine de prix littéraires. Il vient de terminer son deuxième roman.

ses ateliers

Certains écrivent pour rendre compte d’un fait, d’une plume précise ou procédurière, indignée ou factuelle. Ils sont journalistes, flics, avocats, employés, chercheurs ou autres. D’autres écrivent par nécessité, remplissant les pages de leurs carnets intimes, pour y fixer leurs pensées ou des moments vécus, sans souci d’être lu. Et puis, il y a ...

En savoir plus