Largeportrait d418a74e

Patrick Raynal

Roman noir

Né à Paris le 1 juillet 1946. Études pour le moins chaotiques dans le Sud-Ouest et le Sud-Est de la France. De 1967 à 1972, milite successivement au PCF, à l'UJCML et à la Gauche Prolétarienne. Obtient une maîtrise de lettres en 1970, se fait virer de la fac de Nice après une condamnation à six mois de prison avec sursis, se marie et fait son service militaire dans les Chasseurs Alpins. Petits boulots et grandes galères, vit deux ans en Bretagne puis redescend sur la Côte d'Azur où il est agent général en assurances à La Colle sur loup. Écrit des romans noirs à partir de 1980. Chroniqueur littéraire, a collaboré à Nice Matin puis au Monde des Livres pendant plusieurs années. Vit à Paris, marié, trois enfants. Directeur de la Série Noire chez Gallimard depuis 1991, a créé la collection "La Noire". Quitte Gallimard en 2004 et rentre aux Editions Fayard où il dirige la collection Fayard-Noir.

Pour le compte de l’ESJ de Lille : animation en 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000 de l’atelier d’écriture HAUTE GAMME. Diverses interventions (ateliers d’écriture) à PRISMA PRESSE. Une semaine d’audit d’écriture auprès de tous les journalistes de l’Humanité. Cours d’écriture pendant quatre ans à Science Po Paris.

ses ateliers

Pendant quatre ans, j’ai dirigé un stage annuel à l’École de Journalisme de Lille qui proposait à des journalistes en place de s’initier à l’écriture du roman noir “à l’américaine“ en utilisant l’écriture journalistique dans ce qu’elle a de meilleur et de plus efficace : brièveté, précision, choix d’un angle, etc. Au bout de ces quatre ans, deux...

En savoir plus

Pendant quatre ans, j’ai dirigé un stage annuel à l’École de Journalisme de Lille qui proposait à des journalistes en place de s’initier à l’écriture du roman noir “à l’américaine“ en utilisant l’écriture journalistique dans ce qu’elle a de meilleur et de plus efficace : brièveté, précision, choix d’un angle, etc. Au bout de ces quatre ans, deux...

En savoir plus

Pendant quatre ans, j’ai dirigé un stage annuel à l’École de Journalisme de Lille qui proposait à des journalistes en place de s’initier à l’écriture du roman noir “à l’américaine“ en utilisant l’écriture journalistique dans ce qu’elle a de meilleur et de plus efficace : brièveté, précision, choix d’un angle, etc. Au bout de ces quatre ans, deux...

En savoir plus