Largeportrait dcf8d2fb

Des Lettres

Genre épistolaire

DesLettres, premier site consacré au genre épistolaire en français, est né en 2013 d’un simple constat : la correspondance, qui regorge de bijoux littéraires , témoignages historiques et autres perles, demeure bien souvent négligée et perdue dans les bibliothèques ou fonds d’archives. Véritable creuset de l’intimité et de l’émotion , elle est pourtant d’une richesse inouïe, unique dans la littérature, couvre le spectre complet des situations humaines et contient la totalité de l’expérience individuelle — amours, exil, conflits et nœuds de l’Histoire... rien n’est étranger à la correspondance.

Éditeur natif du web, DesLettres vole depuis des années de ville en ville pour faire découvrir son patrimoine aux lecteurs nomades, s'adaptant aux pratiques des réseaux sociaux et aux temps de lecture brefs et morcelés. Tous les jours, nous éclairons l’actualité calendaire, politique et culturelle, par des lettres d'écrivains, d'artistes, inédites ou oubliées : une invitation à (re)découvrir la grandeur du genre épistolaire, à lire notre temps dans une autre perspective et à s’ouvrir à des époques, des personnages ou thématiques peu familiers.

Le moment est venu pour lui de faire escale dans un lieu "réel" pour réunir ses lecteurs "en vrai". DesLettres s'associe aujourd'hui aux Mots pour, au-delà de la belle alliance sonore, inviter ses lecteurs à devenir épistoliers, à attraper leurs plumes et leurs cahiers, pour aller au bout de leurs lettres inachevées ou faire revivre leurs vieux cartons de courriers. Sous la tutelle d'écrivains, les lecteurs sont appelés à créer le patrimoine épistolaire de demain.

ses ateliers

Cet atelier exclusif est proposé par "Les Mots" et "Des Lettres", qui s'associent, au-delà de la belle alliance sonore, pour inviter leurs lecteurs à devenir épistoliers, à attraper leurs plumes et leurs cahiers, pour aller au bout de leurs lettres inachevées ou faire revivre leurs vieux cartons de courriers. Sous la tutelle de Diane Brasseur, l...

En savoir plus