Largeportrait 3be86d03

Denis Gombert

Écrivain et directeur du service de manuscrits

Denis Gombert est lauréat du concours de la résidence du premier roman, auteur de deux romans chez Robert Laffont en co-écriture avec son frère, D’un aussi grand amour et Le dernier des Monterazzi. Il a également publié un essai sur le journalisme chez Albin Michel et des articles pédagogiques sur des écrivains (Zola, Proust, Sartre, etc) pour la BnF. Il participe activement à un site - Les Ensablés, les chroniques de Denis Gombert - sur le patrimoine littéraire oublié. Il dirige le service des manuscrits du groupe Robert Laffont (Nil Seghers Laffont Julliard) et a édité une trentaine de livres.

ses ateliers

Nous vous proposons de penser et d’achever la rédaction d’une nouvelle ou d'un texte court (peut-être le début de votre prochain roman ?) en un week-end !Pour cela nous décomposerons le temps qui nous est donné en deux temps forts : un temps de préparation (samedi) et un temps de fabrication (dimanche). Tout comme la confection d’un bon plat, la...

En savoir plus

Vous avez participé aux ateliers des Mots et vous avez enrichi votre matière narrative. Ou bien vous avez une matière écrite assez conséquente mais vous n’arrivez pas à mettre le point final à ce travail. Soufflez un bon coup et venez nous voir! Je vous propose de vous accompagner dans votre travail d’écriture lors de 12 séances d’une durée de 3...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? ...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus

Beaucoup de gens sont porteurs d’une histoire mais une fois le stylo en main, le clavier entre les doigts, ils ont du mal transformer leur fourmillante matière en une œuvre aboutie. Quelque chose coince. Qu’est-ce qui permet à un auteur de parvenir au bout de son désir, de trouver sa juste forme d’expression, de toucher le lecteur ? Si la réussi...

En savoir plus