ATELIER

Écrire une nouvelle

15juil.- 07sept.
PRIX
  • Forfait 6 séances : 450 €
  • Paiement en 3 fois : 150 €
COURS
Cet atelier se déroulera en visioconférence en juillet et en hybride (présentiel/visio) à la rentrée.
Participants max : 10
PROGRAMME
  • Vendredi15 juil.18h00 - 20h30
  • Vendredi22 juil.18h00 - 20h30
  • Vendredi29 juil.18h00 - 20h30
  • Vendredi26 août18h00 - 20h30
  • Vendredi02 sept.18h00 - 20h30
  • Mercredi07 sept.18h00 - 20h30

PRÉSENTATION

Nos ateliers mettent leur tenue d'été ! Pour écrire pendant les beaux jours, nous avons imaginé un atelier en trois temps : 3 séances de 2h30 en juillet en visioconférence, suivies d'une consigne d'écriture longue pour le mois d'août, et enfin 3 nouvelles séances de 2h30 (en visio ou en présentiel) pour retravailler votre nouvelle, l'ajuster et progresser. Un atelier à suivre d'où que vous soyez.


La thématique de l’atelier Écrire une nouvelle

"Un baiser furtif d’un inconnu dans le noir" : voilà comment Stephen King définit la nouvelle.

L’intensité de la lecture, l’excitation de savoir que la rencontre avec le texte sera aussi intense que brève. Pour l’écrivain (professionnel ou en devenir), la nouvelle est aussi et surtout un excellent entraînement : en attendant de gravir la montagne qu’est le roman, il peut ainsi faire ses gammes, tester une intrigue, esquisser les contours d’un personnage tout en tirant une satisfaction presque immédiate devant un texte... fini !

Durant cet atelier, je vous propose donc de finaliser un texte en quelques séances. Les trois premières seront consacrées à une approche technique / théorique (l’intrigue, les personnages, leur motivation, le décor, l’art de la chute), le tout illustré par des nouvellistes incontournables : Maupassant, King, Alice Monroe, Joyce Carol Oates, Marcel Aymé... Vous aurez ensuite un mois pour travailler sur vos œuvres. À la rentrée, nous affinerons ensemble chacune de vos productions.

Si le temps d’un été, vous souhaitez apprendre l’art et la manière de donner le plus d’émotions fortes en peu de lignes, cet atelier est fait pour vous. Il est ouvert aux débutant.e.s et aux adolescent.e.s


Un atelier à suivre en visioconférence et en présentiel

"Écrire une nouvelle" se déroulera uniquement en visioconférence pour les séances de juillet. Les séances de septembre pourront être suivies au choix :

  • - En présentiel, à l'école d'écriture Les Mots, localisées 4 rue Dante, dans le 5e arrondissement à Paris.
  • - En visioconférence : chacune de nos salles d'atelier à l'école est dotée d'un système de vidéo et son vous permettant de suivre l'atelier depuis le lieu qui vous convient le mieux (au bureau, chez vous, sur votre terrasse en vacances, etc.)


Nul besoin de décider de cela à l'avance, vous êtes libre de varier d'une séance à l'autre, selon votre agenda et vos envies... ou votre état de santé. Denis Michelis sera de son côté présent à l'école (pour les séances de la rentrée uniquement), à moins d'un déplacement pour des raisons de promotion ou pour une question de santé.


Comment fonctionne cet atelier d’écriture ?

Ce cours est idéal pour vous si :

  • - Vous cherchez une approche structurante avec des notions théoriques qui vont vous apporter un cadre.

 

Méthodologie :

  • - Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entrainer et découvrir, et vous invite, en parallèle, à construire une histoire ou une production littéraire courte sur plusieurs séances (nouvelle, fiction courte, etc.).
  • - Cet atelier ne requiert pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.  


7 participants minimum* / 10 participants maximum

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu(e) une semaine avant la première séance.

L’écrivain(e) :

Denis Michelis

Né en 1980 à Siegen en Allemagne, Denis Michelis arrive en France à l’âge de six ans. Après des études de lettres, d’anglais et de journalisme, il devient rédacteur pour des émissions culturelles sur ARTE puis France 5. Sa spécialité : les entretiens avec… des écrivains ! En 2013, il décide d’arrêter la télévision pour écrire et s’engager dans le métier de traducteur. Son premier roman La chance que tu as paraît chez Stock en 2014, s’ensuit Le bon fils (Notabilia, 2016 et Prix des Lycéens en Île-de-France 2018), finaliste du prix Médicis, puis État d'Ivresse (2019). Côté traductions, est notamment paru en août 2017 Les Pleureuses de Katie Kitamura (Stock) et, en février 2018, Peur de Dirk Kurbjuweit (Delcourt). Durant ces années de reconversion depuis le journalisme vers l’écriture, il a également suivi deux formations de scénariste. Son dernier livre, Encore une journée divine, paru en août 2021, fera l'objet d'une adaptation au théâtre !

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Souhaitez-vous accepter l'utilisation des cookies ?OuiContinuer sans accepterEn savoir plus