ATELIER

Écrire sur soi et ses amours

20jan.- 30mar.
PRIX
  • Forfait 8 séances : 380 € *
  • Paiement en 3 fois : 127 €
COURS
8 séances de 2h30
Participants max : 15
PROGRAMME
  • Lundi20 jan.18h15 - 20h45
  • Lundi03 fév.18h15 - 20h45
  • Lundi10 fév.18h15 - 20h45
  • Lundi24 fév.18h15 - 20h45
  • Lundi02 mar.18h15 - 20h45
  • Lundi09 mar.18h15 - 20h45
  • Lundi16 mar.18h15 - 20h45
  • Lundi30 mar.18h15 - 20h45
* 10 % de réduction pour les étudiants et les personnes au chômage.

PRÉSENTATION

Je me souviens d’un jeu, en colonie de vacances. Chacun devait écrire sur une feuille sa plus grande histoire d’amour. Il n’y avait qu’une seule règle : dire la vérité. On lisait ensuite chaque histoire à voix haute, sans savoir qui en était l’auteur. On riait, on poussait des cris de surprise et de joie. On avait treize ans et aucune expérience de l’amour. Pourtant, nos récits étaient pleins de baisers, de caresses, de serments romantiques et de ruptures fracassantes.

Alors avions-nous tous triché ? Nos textes étaient-ils un tissu de mensonges ? Non. C’était le tissu de nos rêves et de notre excitation. C’était notre façon de déjouer la peur de n’avoir rien à raconter.

Dans cet atelier, nous nous prêterons au même jeu. Nous nous glisserons dans les replis de nos vies, de nos souvenirs, pour écrire tout ce qui se mêle de réel et d’irréel dans le je de l’amour. L’éblouissement d’une rencontre, l’attente de ce qui n’a parfois jamais lieu, la blessure d’une séparation ou d’une trahison, les milles visages du plaisir… Escortés par de grands textes d’amour (depuis les Souffrances du jeune Werther de Goethe, jusqu’aux cœurs désenchantés des personnages de Houellebecq, en passant par l’autofiction crue de Guillaume Dustan, ou la pureté des sentiments chez Robert Seethaler) nous partirons à la recherche de nos propres histoires d’amour, heureuses, puissantes, ratées, toujours fausses-et-vraies.


Ce cours est idéal pour vous si : 

  • - Vous aimez discuter et échanger librement, plus que les grands principes théoriques ! 
  • - Vous vous lancez ! 

 

Méthodologie :

  • - Cet atelier propose des exercices différents à chaque séance pour s'entrainer et découvrir.
  • - Cet atelier ne nécessite pas d'arriver avec une histoire en tête ou des éléments narratifs déjà construits.   

 

8 participants minimum* / 15 participants maximum

*L'atelier est assuré pour autant que ce minimum soit atteint. À défaut, vous seriez prévenu une semaine avant la première séance.   


Attention :

Pour des raisons de promotion, une ou deux séance(s) risque(nt) d'être décalée(s) à la semaine du 30 mars (et éventuellement début avril). Merci d'en prendre note dès à présent.


Séance "Découverte" :

Nous proposons une séance d'atelier "Découverte" le lundi 6 janvier, de 18h30 à 20h30, pour permettre aux indécis de tester l'atelier avant de s'engager. Si vous souhaitez y participer, pensez à vous y inscrire en cliquant sur ce lien !

L’écrivain(e) :

Émilie De Turckheim

Née en 1980, Emilie de Turckheim est l’auteure de dix romans et de livres pour enfants. Elle a reçu le prix de la Vocation pour Chute Libre (éd. du Rocher, 2008), le Prix Roger Nimier pour La Disparition du nombril (éd. Héloïse d’Ormesson, 2015) Passionnée par le thème du corps qui a toujours une place centrale dans ses textes, elle est modèle vivant dans des écoles d’art et relate cette expérience dans La femme à modeler (éd. Naïve, 2012). Elle anime des ateliers d’écriture, notamment en milieu pénitentiaire et scolaire. 

Son dernier roman Le Prince à la petite tasse vient de paraître chez Calmann-Lévy.